Trump interdit des réseaux sociaux

Le président américain Donald Trump.

Le président américain, Donald Trump s’est fait interdit les réseaux sociaux après les incidents de mercredi au Capitole. Quelques heures pour Twitter, bien plus pour Facebook…

(Cio Mag) – Bloqué sur Twitter après les violences du Capitole suite à l’appel du président américain, le compte @RealDonaldTrump est depuis redevenu accessible. 12 heures de suspension pour éviter toute autre « dérapage » du numéro 1 américain dont les discours sont de plus en plus suivis de près. Mais ce retour ne s’est pas fait sans condition. Le président américain est averti, toute autre violation des règles du réseau social entraînerait son bannissement définitif. Ce vendredi, dans une vidéo de 2min41, Donald Trump est revenu sur les incidents du Capitole, appelant au calme, tout en continuant de crier à une élection truquée. Un ton plus pausé tout de même qui semble traduire une prise de conscience de la menace qui pèse sur lui sur les réseaux sociaux.

Jeudi, Facebook s’est montrée plus sévère, annonçant la suspension des comptes du président jusqu’à la fin de son mandat. Mark Zuckerberg a précisé que cette décision devrait s’étaler sur au moins deux semaines, craignant l’utilisation des plateformes du groupe par le président américain en ces derniers jours à la Maison Blanche. La décision concerne aussi Instagram. Sur Facebook, la dernière publication du président remonte au 6 janvier, mercredi donc.

Lire aussi: – Présidentielle américaine : Donald Trump suivi de près par Twitter et Facebook

C’est une première dans l’histoire de la révolution numérique. Donald Trump régulièrement averti par les réseaux sociaux a jusqu’ici bénéficié du traitement spécifique accordé aux personnalités politiques. Mais depuis les élections présidentielles de novembre dernier, les réseaux sociaux avaient changé de démarche vis-à-vis du président américain. Les propos du président peu l’envahissement du Capitole mercredi par ses « partisans » n’aura rien arrangé à cette relation déjà tendue avec les géants des réseaux sociaux.

Un président en exercice interdit de réseaux sociaux, c’est simplement du jamais-vu ! Pour plusieurs spécialistes, cet événement devrait ouvrir une nouvelle ère de modération des contenus sur les réseaux sociaux, y compris ceux postés par des leaders du monde.

Souleyman Tobias

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here