Tunisie : l’essentiel de la semaine de l’économie digitale

0
962
Youssef Chahed, chef du gouvernement tunisien à la semaine de l'économie digitale.

Annoncée depuis plusieurs mois par Anouar Maarouf, ministre des Technologies de la communication et de l’économie numérique, la semaine de l’économie digitale organisée cette année dans sa deuxième édition du 01 au 05 Avril 2019, fut une semaine chargée en annonces, évènements et signatures d’accord. Retour sur les moments forts.

(CIO Mag) – Youssef Chahed, chef du gouvernement et Anouar Maarouf, ministre des Technologies de la Communication et de l’économie numérique ne savaient plus où donner de la tête tant la semaine fut intense en activités et annonces. Monsieur Maarouf a d’abord annoncé l’inauguration de la semaine de l’économie digitale par le forum arabo-chinois des satellites Baidu avec la participation d’hommes d’affaires tunisiens, arabes et chinois. En effet, la Chine poursuit ses conquêtes arabo-africaines et renforce sa coopération avec les pays arabes en particulier en matière de navigation par satellite. Deux jours durant, la capitale Tunisienne a vu la participation de plus de 200 experts, hommes d’affaires, et responsables qui ont signé, entre autres, plusieurs accords en matière de Direct Broadcast Satellite (DBS) dans des domaines tels que le transport maritime, l’agriculture, les télécommunications, etc.

Le clou de la deuxième journée fut le Tunisia Digital Summit (TDS’2019) qui revient dans sa troisième édition et qui prend d’année en année de l’ampleur, enregistrant cette année la participation de plus de 1000 personnes entre professionnels et décideurs du digital. Skander Haddar, organisateur du TDS et CEO de TPM a souligné que cette édition s’est focalisée sur les technologies de rupture telles l’IA, les Blockchains, la Cyber-sécurité, l’IoT et la 5G. En présence du ministre des Technologies de la Communication et de l’Economie numérique et d’une délégation de plusieurs ministres (éducation, enseignement supérieur, …), le chef du gouvernement a donné un discours inaugural soulignant l’engagement complet et total du gouvernement dans le sens de la digitalisation du pays.

Youssef Chahed a précisé que le gouvernement a entamé le travail sur la numérisation depuis deux ans et a souligné que ce n’est pas une tâche aisée vu les freins et les réticences de certains à suivre le mouvement. Il a rappelé la création de la loi Startup Act et a souligné qu’un conseil ministériel se penchera incessamment sur le code du numérique. Le chef du gouvernement a précisé l’apport du numérique dans le combat contre la corruption, le blanchiment d’argent et pour faciliter l’accès des citoyens aux services.

Anouar Maarouf, ministre tunisien des Technologies de la communication et de l’économie numérique.

Monsieur Anouar Maarouf, pour sa part, a indiqué que la Tunisie est entrée dans un processus intense de digitalisation du pays. Ainsi en partenariat avec la BAD, 154 millions d’euros sont dédiés à la numérisation du secteur public, 40 millions d’euros à la numérisation des systèmes de l’Etat. Quant à la digitalisation du système éducatif et du système social, la banque mondiale a procédé au transfert de 100 millions de dollars.

Le Chef du gouvernement a remis, lors du TDS, les trophées des meilleures initiatives numériques dans les domaines de l’e-gouvernance de l’e-administration. Soulignons en particulier le prix du projet « DIGI GO » de l’Agence Nationale de Certification Electronique (ANCE) qui, à travers la mise en place d’une signature électronique sécurisée et infalsifiable, va permettre au citoyen tunisien de s’identifier d’une manière unique et immatérielle et d’accéder à des services numériques en toute sécurité. Tunisia Trade Net a également été primée pour son projet de Facture numérique.

Le 3 avril, le chef du gouvernement s’est déplacé chez DXC, géant mondial des services digitaux pour la signature d’une convention créatrice de 250 postes d’emploi rentrant dans le cadre de Smart Tunisia. Dans le même cadre, d’autres signatures avec 13 sociétés étaient également annoncées pour cette journée permettant la création de plus de 3600 emplois. S’en est suivie une visite au Centre d’innovation au pôle technologique d’El Ghazela.

Le 5 avril 2019 a vu le lancement officiel du portail du Startup Act (https://www.startupact.tn) permettant à toutes les startups tunisiennes de postuler pour obtenir le label de startup et d’accéder ainsi à une vingtaine d’avantages considérés comme révolutionnaires (voir à ce sujet notre article).

Faouzi Moussa, Tunisie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here