Twitter de retour au Nigeria après 7 mois de suspension

Le gouvernement nigérian a annoncé mercredi la fin de la suspension des opérations du service de microblogging et de réseautage social Twitter dans le pays le plus peuplé d’Afrique.

(Cio Mag) – Depuis les premières heures de ce jeudi, au Nigeria, les internautes peuvent à nouveau surfer sur Twitter, après la décision officielle de levée de suspension annoncée par le gouvernement dans un communiqué.

Pour rappel, en juin 2021, le gouvernement fédéral avait suspendu indéfiniment Twitter qu’il accusait d’effectuer des « activités susceptibles de saper l’existence des entreprises du Nigeria ». Cette décision avait suivi la suppression d’un Tweet de Muhammadu Buhari, le Chef d’Etat nigérian que Twitter trouvait inadéquat à sa politique, parce que contenant « la menace de recourir à la violence contre une personne ou un groupe de personnes ».

Depuis lors, Twitter a accepté de remplir des conditions de gérer des publications interdites conformément à la loi nigériane et la résolution des problèmes d’exploitation et de fiscalité. Il s’agit des conditions qui ont motivé cette levée de suspension selon la note gouvernementale.

“La nouvelle réalité mondiale est que les plateformes numériques et leurs opérateurs exercent une énorme influence sur le tissu de notre société, les interactions sociales et les choix économiques. Ces plateformes peuvent être utilisées comme un outil ou une arme”, peut-on lire dans le communiqué.

Les autorités nigérianes disent tenter délibérément de rééquilibrer leur relation avec Twitter afin d’obtenir le maximum d’avantages mutuels pour le pays ouest-africain sans compromettre les intérêts légitimes de l’entreprise.

Diplomatie numérique

« Notre engagement a été très respectueux, cordial et fructueux”, a déclaré le gouvernement en ajoutant que sa décision “ouvre un nouveau chapitre dans la diplomatie numérique mondiale” et “définit un nouveau modèle opérationnel pour que Twitter revienne plus fort au profit des Nigérians.”

De son côté, le réseau social de Jack Dorsey s’est dit « heureux » de cette nouvelle et a réaffirmé sa mission de « servir la conversation publique » dans le monde et au Nigeria où il est engagé par les utilisateurs pour le commerce électronique, la culture et la participation civique.

Aurore Bonny

Aurore Bonny est une journaliste passionnée d'Afrique qui accorde un fort intérêt aux questions liées aux TIC. Sa plume est dévouée aux enjeux du digital sur le développement des Etats et populations d'Afrique. Elle couvre les actualités d'Afrique centrale (Cameroun) et celles de la zone anglophone pour le Web. Ses interviews, reportages et autres articles de fond sont à retrouver sur le Web et dans le Magazine CIo Mag.
Twitter: @Aurore_Bonny / Email: aurore.bonny@cio-mag.com / Tel: +237 693115519

View All Posts