Twitter suspendu au Nigéria « indéfiniment » (Gouvernement)

Le Ministère nigérian de l’information et de la culture  a annoncé ce vendredi la suspension du réseau social Twitter deux jours après la suppression d’un tweet de Muhammadu Buhari, le Chef d’Etat du Nigéria.

« Le gouvernement fédéral a suspendu indéfiniment les opérations du service de microblogging et de réseautage social Twitter au Nigeria », peut-on lire sur une publication du ministère de l’information.

Selon la note, Alhaji Lai Mohammed, le responsable de ce ministère a cité « l’utilisation actuelle de la plateforme pour des activités susceptibles de saper l’existence des entreprises du Nigéria ».

Par la même occasion les autorités nigérianes ont « ordonné à la Commission nationale de la radiodiffusion (NBC) de lancer immédiatement le processus d’octroi de licence pour toutes les opérations OTT et de médias sociaux au Nigeria ».

Lire: Twitter installera son premier siège africain au Ghana

Cette annonce fait suite à la suppression des tweets et videos de Buhari publiés mardi au sujet de la guerre civile nigériane. Il y a menacé de choquer « quiconque veut la destruction du système » et de traiter « ceux qui se conduisent mal » dans la « langue qu’ils comprennent ». Une vidéo réitérant cette menace a suivi le tweet.

Twitter a estimé que ces threads sont une violation de ses règles .

Lesquelles indiquent parmi d’autres interdictions « la menace de recourir à la violence contre une personne ou un groupe de personnes ».

Lire : Présidentielle américaine : Donald Trump suivi de près par Twitter et Facebook

Ce vendredi Twitter a annoncé une enquête sur sa suspension « profondément préoccupante » des opérations par le gouvernement nigérian et compte fournir des mises à jour rapportent des sources concordantes.

Pour le moment, le réseau social est toujours fonctionnel rapportent de nombreux internautes  nigérians.

Aurore Bonny

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here