Twitter : le Hashtag souffle ses bougies

0
653

(CIO Mag) – Il a le mérite de l’initiative. La simple évocation de Hashtag fait penser à Twitter. C’est le 23 aout 2007 que le twittos Chris Messina, designer Américain spécialiste des réseaux sociaux, a lancé pour la première fois le hashtag. Son objectif était de rassembler « les tweets ayant une thématique similaire sous un même signe ». Cet ingénieur en informatique propose dans un tweet d’utiliser le symbole dièse pour regrouper des messages traitant du même sujet. Il lance alors le premier hashtag, « #barcamp », à propos des ateliers participatifs sur l’innovation web, dont il se présente comme l’un des premiers organisateurs à partir de 2005. Il faut tout de même préciser que l’homme n’était pas non plus un novice en matière, car en 2007 il travaillait chez Google, avant de continuer son bonhomme de chemin chez Uber.
C’est à partir de  2009 que la plateforme Twitter a fait du hashtag un lien hypertexte et l’a rendu cliquable.

Lentement mais surement, la pratique du hashtag s’est répandue plus largement sur le réseau. S’en est suivie une polémique digne de Twitter suite à une déclaration de la Commission générale de la terminologie et de néologie en 2013, selon laquelle il fallait appeler le hashtag « mot dièse ». Suite à cela, les internautes ont réagi très largement, précisant que le caractère de « dièse » est celui-ci ♯, alors que le hashtag # signifie « croisillon ». Certes popularisé sur Twitter, le hashtag est aujourdhui utilisé sur de nombreux autres réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Tumblr…),10 ans après son invention par Chris Messina.

Au Sénégal, le hashtag est devenu un effet de mode dans la pratique de beaucoup d’internautes mais sa création pose toujours problème. Certains utilisateurs pensent qu’en mettant une phrase ou un mot précédé de dièse, le hashtag est crée.

Joe Marone

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here