Un appel à projets lancé à Dakar pour un concours d’art numérique

0
1050

(CIO Mag) – “Africa Artbox”, c’est le nom du concours lancé par Trias culture, une entreprise sénégalaise qui cible les artistes africains ou non africains vivant en Afrique. Peuvent entrer en compétition les candidats âgés de plus de 18 ans et s’activant dans le numérique. La compétition rendue publique mardi a surtout pour objectif de cultiver l’esprit créatif chez les artistes.

Dans un communiqué parvenu à l’Agence de presse sénégalaise, l’organisateur précise que «les artistes intéressés peuvent déposer leur candidature jusqu’au 30 septembre prochain». Selon le communiqué, la société Trias culture « veut arriver, avec ce concours, à stimuler la créativité, la recherche et l’expérimentation des nouveaux langages esthétiques en Afrique».

Les artistes vivant en Afrique sont ciblés parce que « le continent africain accueille une grande partie de la jeunesse mondiale, qui défie tous les obstacles pour s’intégrer aux nouvelles cultures immatérielles et mobiles issues des technologies numériques».

A la fin de la sélection « l’artiste lauréat obtiendra une résidence de création au centre international “Plataforma Bogotá”, un laboratoire interactif d’art, de science et de technologie basé à Bogotá, en Colombie ». Cette résidence de création va offrir à l’artiste la possibilité de réaliser son projet de création dans un espace collaboratif, en étant entouré d’une équipe expérimentée et pluridisciplinaire. La société Trias culture collabore avec l’ambassade d’Espagne au Sénégal pour organiser le concours d’art numérique, selon le texte.

Focus sur Trias Culture

une de Maria Luisa Angulo responsable de l'association Trias Culture.
Maria Luisa Angulo, responsable de l’association Trias Culture.

Trias Culture est considérée comme un « oiseau hybride, inqualifiable, à mi-chemin entre association, entreprise culturelle et label de formation. Cette association a été fondée par Maria Luisa Angulo, une Salvadorienne installée à Dakar. Avec comme mission : « Lier les technologies avec le monde de la culture et de la création artistique. » Pour mener cet objectif, trois axes de travail ont été développés : formation, création, sensibilisation.

Trias Culture est avant tout connue pour son label, Trias Numerika, qui propose un ensemble de formations aux artistes sénégalais afin de leur permettre de se professionnaliser grâce à l’usage des nouvelles technologies et des nouveaux médias. Lors de sa première édition, pas moins de 75 artistes ont été formés pendant 1 semaine à Dakar.

Le deuxième volet de Trias Culture est celui de la création artistique autour des arts numériques. Enfin, Trias Culture a pour objet de sensibiliser le grand public, et particulièrement les enfants et les femmes, à l’art et au numérique.

La structure propose aux enfants des quartiers populaires, en collaboration avec les associations locales, de découvrir l’art et la technologie à partir d’un sujet en rapport avec leur environnement par exemple, la création de plantes à partir de déchets électroniques ou plastiques.

Joe Marone, Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here