Un consortium ivoirien développe un progiciel de gestion des procédures judiciaires

0
1963
Le Palais de Justice de Yopougon, quartier situé au nord d'Abidjan.

(CIO Mag) – Société nationale de développement informatique (Sndi), Socitech et Inova. Réunies au sein d’un consortium, ces trois entreprises ivoiriennes se sont vues confier, après appel d’offres international, la conception, le développement et le déploiement du Système d’information de gestion des procédures judiciaires (Sigp). Un système d’information qui permet de numériser toutes les procédures au niveau des différents tribunaux de Côte d’Ivoire. Sont concernés, les chaînes civiles et pénales, et aussi les actes administratifs.

La présentation officiellement du Sigp s’est faite jeudi 9 février au Tribunal de première instance de Yopougon, dans le nord d’Abidjan, sous la houlette du Garde des sceaux, ministre de la Justice, Sansan Kambilé. Il faut retenir que ce progiciel de gestion des procédures judiciaires a été lancé depuis 2016 dans deux sites pilotes : le Tribunal de première instance de Yopougon et la section détachée de Dabou, ville située à quelques encablures d’Abidjan. Le Sigp a été financé par l’Agence des Etats-unis pour le développement international (Usaid), dans le cadre du programme ProJusice : le Programme d’appui à la modernisation du secteur judiciaire.

La mise en exploitation de l’application a démarré. Et selon le ministre de la Justice, ce système « permettra d’assurer une bonne gestion des affaires civiles et pénales depuis l’enregistrement jusqu’à la décision finale, de générer des actes administratifs et pièces de notre juridiction tels que le casier judiciaire, les mandats, les jugements supplétifs de naissance, etc. ».

Renchérissant à ces propos, le chef de projet de ProJustice, Daniel Dobrovoljec, s’est surtout réjoui du temps gagné dans la gestion des dossiers judiciaires et pour la décision finale, grâce au Sigp. Pour sa part, Soro Nongolougo, directeur général de la Sndi a ajouté que cette application, à terme, sera disponible en ligne. « Donc, un juge pourra y accéder d’où qu’il soit. De même, l’application va être installée sur tout le territoire national », a-t-il déclaré.

Anselme AKEKO, Abidjan

IT Forum Côte d’Ivoire 2017, inscrivez-vous dès maintenant!

logo DAT final

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here