Lee Jae-Yong, l’héritier de Samsung condamné à 5 ans de prison

  • Par admin
  • 25 août 2017
  • 0
  • 303 Vues

(CIO MAG) – Le vice-président de la société sud-coréenne Samsung (photo) va finalement croupir en prison pour 5 ans. Lee Jae-Yong, l’héritier de l’empire par son grand-père qui l’a créé va donc rester en détention. Ainsi en a décidé la justice qui l’a condamné pour corruption et parjure dans le scandale qui a conduit à la chute de l’ex-présidente Park Geun-hye. Au début de ce mois, le tribunal en charge de l’affaire avait requis douze ans contre l’homme qui aurait promis ou versé 35 millions d’euros à deux fondations pilotées par une confidente de Park Geun-Hye en échange de l’appui de la caisse publique des retraites à un projet de fusion de deux filiales de Samsung en 2015.

Jae Yong à qui il est aussi reproché le transfert non justifié d’actifs à l’étranger et le recel de gains illégaux est aujourd’hui âgé de 49 ans. Arrêté le 17 février dernier, la troisième fortune de la Corée du Sud, 7 milliards de dollars d’après le magazine américain Forbes, s’était défendu de toute malversation invoquant même sa méconnaissance d’un groupe qu’il a pourtant intégré depuis 1991 et dont il est devenu le vice-président après avoir occupé plusieurs autres fonctions stratégiques. “Je n’avais pas les connaissances ni la compétence suffisantes pour prendre des décisions”, a-t-il expliqué aux juges selon le monde.fr.

 

admin

Mais ils étaient beaucoup plus rapides et plus grands. Le peu de voitures qui circulaient encore étaient ultra sécurisées. C'est pourquoi la vitesse maximum autorisée avait été portée à 230km/h.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.