Transaction électronique : une solution pour détecter les opérations potentiellement criminelles

(CIO Mag) – Sécurité et conformité des transactions électroniques. Deux questions évoquées le 2 octobre dernier au cours du Digital African Tour d’Abidjan. Et présentées par les conférenciers comme des conditions à remplir par les autorités bancaires et financières en matière de traçabilité et d’analyse des transactions dans cette nouvelle économie où les paiements électroniques deviennent non seulement la norme mais aussi un vecteur d’inclusion financière. Avec X-Stream, une plateforme numérique dédiée à la veille stratégique et la vérification de la conformité des opérations, Global Voice Group (GVG) dit prendre en charge cette problématique qui n’échappe pas aux pays émergents, du fait de la prépondérance des transactions dématérialisées sur les transactions en espèces, notamment grâce à la forte pénétration du mobile money.

Lancée officiellement le 8 octobre, X-Stream met à la disposition des banques centrales, unités de renseignement financier et autres autorités compétentes, des outils numériques leur permettant d’obtenir des statistiques en temps réel sur les transactions, d’effectuer des analyses approfondies et de s’assurer de la conformité des opérations.

A en croire le PDG de GVG, James Claude, cette entreprise entend ainsi accompagner les autorités bancaires et les Etats qui « s’efforcent à promouvoir un écosystème numérique équitable, conforme et inclusif ». Grâce à cette nouvelle plateforme, ils peuvent détecter les transactions potentiellement liées au blanchiment d’argent et à d’autres activités criminelles. Par ce moyen, « ils peuvent atteindre un haut niveau de visibilité et de proactivité sur les transactions financières », ajoute James Claude.

Anselme Akéko

Responsable éditorial Cio Mag Online

Journaliste spécialisé en économie numérique, cybercriminalité, inclusion numérique et financière, et transition digitale. Passionné de web journalisme, Anselme Akéko est Responsable éditorial Cio Mag Online et correspondant en Côte d'Ivoire.
Contact : +225 05 55 46 49 94 (WhatsApp)

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.