3è édition de la Project Week : des logiciels et applications pour résoudre les problèmes énergétiques

Presque autant de logiciels et d’applications que la vingtaine d’équipes participantes à la Project Week 2022, ont été conçus pour solutionner les problèmes auxquels sont confrontés les fournisseurs d’énergie électrique au Bénin : Bouygues Energies & Services et la Société béninoise d’énergie électrique (SBEE). Le samedi 15 janvier a marqué l’épilogue de cinq jours de travaux de terrain et de prototypage.

(Cio Mag) – Pour la centaine d’étudiants de l’école d’expertise informatique Epitech Bénin, l’Ecole internationale de graphisme (EIG) du Bénin et l’Ecole supérieure des métiers des énergies renouvelables (ESMER), regroupés en vingt équipes, le parcours a été le même.

Cinq jours de travaux au cours desquels ils ont eu droit à des présentations de Bouygues E&S et de la SBEE, une phase terrain pour mieux appréhender les problèmes de ces entreprises et définir les contours des solutions. Ensuite, il y a eu la collecte d’informations donnant lieu à la phase d’idéation et au prototypage. Viennent enfin la préparation des pitchs et la constitution des livrables.

Lire : Project Week 2022 : proposer des solutions numériques adaptées aux problèmes énergétiques

Samedi 15 janvier – jour J : quatre jurys ont simultanément examiné les travaux des équipes. Au moment où une équipe planche, les autres, dans le hall des locaux d’Epitech, affinent leur style de présentation ou se remémorent les derniers détails. Leurs solutions doivent toutes répondre aux exigences telles que la pertinence, la technologie utilisée, l’adaptabilité, l’impact environnemental et la budgétisation.

Des solutions aux problèmes

Au bout du rouleau, seulement quatre équipes ont été sélectionnées. Concernant la thématique : « comment réduire les impacts environnementaux des activités de production, transport et distribution d’énergie électrique à la SBEE ? », l’équipe gagnante a proposé un logiciel pour tracer le chemin des lignes électriques, de la centrale vers les zones de distribution. La solution est munie d’un système d’alerte incorporé pour rappeler l’entretien des machines.

Lire aussi : Project Week 2021 : sensibiliser les jeunes béninois sur l’utilisation d’internet

« Comment réduire les pertes d’énergie électrique dans le système de distribution ? » A cette seconde thématique de la SBEE, c’est l’équipe qui a proposé un logiciel de récupération des informations sur le compteur pour étudier la quantité d’énergie envoyée et reçue au niveau du compteur de chaque client en vue d’évaluer les différentes statistiques, qui a remporté. La même solution tient compte de la résolution de la fraude à travers l’installation d’un boitier permettant de limiter l’accès au compteur via l’utilisation d’une carte magnétique exclusivement détenue par un agent de la SBEE.

Pour sa part, Bouygues E&S a exposé deux problèmes : « comment suivre avec précision les chantiers d’électrification rurale (équipements, travaux) lorsqu’il y a des centaines de localités à électrifier ? » et « comment suivre l’ensemble des équipes d’installation lorsqu’elles travaillent sur des zones géographiques étendues et non couvertes par le réseau GSM ? » La solution à la première problématique est une application web et mobile responsive informant sur le pourcentage global d’exécution des chantiers, suivant l’évolution de chaque projet.

Lire également : Au Bénin, une sonde échostéthoscopique va bientôt révolutionner le diagnostic médical

La deuxième solution est également une application mobile. Comportant un panel de planning et un panel de tâches, elle est conçue de sorte à faciliter l’interaction entre les équipes et leur hiérarchie. Elle permet un suivi online pour pouvoir indexer les modifications à faire au fur et à mesure ; avec la possibilité d’un appel local pour discuter. Etant en zones non couvertes par le réseau GSM, la connexion se fera via les ondes radio pour communiquer et s’envoyer des informations.

Bouygues E&S et la SBEE sont reparties satisfaites des propositions . Elles pourront tout prochainement confier le développement des solutions à ces jeunes talents pour définitivement venir à bout de leurs problèmes. A noter que la Project Week est une initiative d’Epitech Bénin en partenariat avec l’agence de développement de Sèmè City. Elle a reçu pour la première fois, le soutien de deux entreprises béninoises.

Michaël Tchokpodo

Michaël Tchokpodo est journaliste communiquant, grand observateur des mutations relatives aux technologies numériques et au développement durable. Correspondant au Bénin pour CIO Mag.

View All Posts