Congo / ARPCE : 64 % des plaintes concernent la téléphonie mobile

« Les plaintes qui concernent la téléphonie mobile et le service financier arrivent en tête avec respectivement 64 % et 28 % de l’ensemble des plaintes des consommateurs au Congo au cours du deuxième trimestre de l’année en cours. » Cette annonce a été faite par l’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (ARPCE) dans son rapport trimestriel dénommé « observatoire des plaintes des consommateurs ».

(Cio Mag) – Au total 25 plaintes des consommateurs ont été traitées par l’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (ARPCE) au cours du deuxième trimestre 2022. Ces plaintes concernent essentiellement la téléphonie mobile 64 %,l’internet mobile et les services financiers, 28 %. D’après le rapport du régulateur Congolais, les plaintes dans ces secteurs sont en hausse d’un peu plus de 47% par rapport au deuxième trimestre 2021.

Des consommateurs aux origines diverses

Les plaintes des consommateurs pour la téléphonie mobile concernent le service vocal, les sms, le service client et autres types de plaintes. Dans ce secteur, le régulateur à traité 16 plaintes contre 14 plaintes au deuxième trimestre 2021, soit une hausse de 14,3%. La majorité de plaintes mettent en cause l’opérateur sud-africain MTN.

« Les plaintes afférentes à MTN représentent 75% du total des plaintes, contre 25% pour Airtel », lit-on dans le rapport. S’agissant des services financiers mobiles, l’Agence de régulation des postes et des communications électroniques a traité sept plaintes. Elles concernent essentiellement l’arnaque, le compte bloqué, l’erreur de transfert d’argent, la perte d’argent, la tentative d’arnaque et la difficulté d’activation internet. Pour ce qui est d’internet mobile, « les plaintes des consommateurs au cours de ce trimestre n’ont concerné que l’épuisement du forfait avant terme », précise le régulateur.  

L’Agence de régulation des postes et des communications électroniques est une structure étatique ayant pour mission de défendre les intérêts des consommateurs afin qu’ils bénéficient d’un accès de qualité et au meilleur prix, aux communications électroniques et aux services postaux. Les plaintes parviennent au régulateur à travers, entre autres, des appels téléphoniques et messages envoyés par les consommateurs à son centre d’écoute.

Lire le rapport complet :https://www.arpce.cg/upload/publications/Observatoire%20des%20Plaintes%20des%20consommateurs%20_2er%20Trimestre%202022_VF.pdf

Enock Bulonza

ICT content producer. Cio-Mag correspondent in the Great lakes region Africa

View All Posts