Développement postal, le Ghana désormais chef de file régional

L'intégration des services gouvernementaux sur une plateforme électronique unique est une priorité de Ghana Post. (Crédit photo : myjoyonline)

La course à la première place régionale s’intensifie dans le secteur postal. Classé 57e dans le monde, le Ghana est le chef de file de la région Afrique subsaharienne devant le Nigeria.

(Cio Mag) – Classé 57e dans le monde, le Ghana a atteint la première place de l’Afrique subsaharienne. Avec un score de 44.08 points, ce pays de l’Afrique occidentale est le nouveau chef de file de la région, suivi de Maurice (63e) et du Nigeria (64e).

La fiabilité de la chaîne logistique postale est la principale raison de l’amélioration de la position du Ghana, dans le Rapport sur le développement postal 2020. Basé sur l’Indice intégré de développement postal (2IPD), résumant les informations sur la performance des opérateurs postaux dans 170 pays, cette enquête révèle que la Guinée, le Cameroun et la Zambie ont connu de fortes améliorations dans leur classement, augmentant respectivement de 36, 34 et 25 places.

La Côte d’Ivoire et le Rwanda enregistrent également des améliorations, progressant respectivement de 15 et 9 places. Tandis que le Sénégal perd du terrain, passant de la 71e à la 85e place, après sa forte progression en 2019.

Dans l’ensemble, le score moyen de l’Afrique subsaharienne a légèrement baissé en 2020, « restant assez stable dans tous les piliers, bien qu’à un point relativement bas », indiquent les analystes de l’Union postale universelle (UPU).

Vue d’ensemble, région Afrique subsaharienne

Au Maghreb, la Tunisie conserve la première place régionale (46e mondial), suivie de l’Algérie (73e) et du Maroc (88e). Il convient également de souligner que l’Algérie, qui a fait d’énormes progrès au cours de l’année écoulée, est le pays avec la plus forte progression du classement mondial, en hausse de 46 places.

En revanche, en bas du classement régional (et mondial), se trouve le Mali. Passé de la 148e à la 170e place entre 2019 et 2020, ce pays de l’hinterland est confronté à des problèmes politiques et sécuritaires qui nuisent à son développement postal.

Anselme AKEKO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here