Edutech : les écoles internationales à l’assaut de l’Afrique

Bien consciente que l’Afrique est la prochaine terre promise du E-learning, les grandes écoles internationales et les entreprises spécialisées dans l’edutech partent à l’assaut du continent. L’objectif : faire monter en compétence des populations jeunes, qui arrivent en masse sur le marché de l’emploi et assurer la formation continue des cadres pour miser sur potentiel des compétences locales.

Par Camille Dubruelh

Il y a eu un avant et un après Covid. Si cette affirmation est vraie dans bien des secteurs, l’éducation est peut-être celui qui a subi les plus gros bouleversements. Lors de cette pandémie, pour répondre aux mesures sanitaires, les écoles, les universités et les organismes de formation ont dû s’adapter. Déjà, avant la crise sanitaire, le e-learning était en passe de devenir la norme. Les systèmes traditionnels d’éducation ont eu plus ou moins de mal à s’adapter à ces nouveaux usages, mais les grandes écoles et les organismes de formation misent désormais sur l’éducation en ligne.

“Nous n’avons pas attendu la crise pour déployer, sur le continent, une offre en mode blended (présentiel et en ligne) ou 100 % en ligne. Cette expertise sur ces deux formats, que nous détenions depuis plusieurs années, nous a permis d’accélérer la transition et d’assurer la continuité de tous les enseignements pendant la crise sanitaire. Nous avons fait preuve d’agilité et de flexibilité sans que la qualité de notre enseignement n’en pâtisse”, assure Julien Levy, Directeur académique de l’Innovation & Entrepreneurship Center de HEC. Cette école, qui figure parmi les meilleures au monde, a définitivement choisi de s’investir en Afrique, notamment par le biais du E-learning. (…)

Lire l’article complet dans Cio Mag N°70 Juillet – Août – Septembre 2021

CIO Mag N°70 JUILLET-AÔUT-SEPTEMBRE 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *