« En 2019, l’ensemble des composants de la chaîne de valeur de la 5G seront mis sur le marché », Jean-Pierre Corniou, Partner chez Sia Partners

0
1018

(Cio Mag) – 2019 s’annonce comme l’année du déploiement réel de la 5G. C’est ce que note Jean-Pierre Corniou, Partner chez Sia Partners dans son interview au Journal du Dimanche à la fin du plus grand salon mondial de la technologie de Las Vegas, CES 2019. Depuis 2000, Jean-Pierre Corniou suit les grands changements de ce salon. Dans son bilan livré au JDD, l’expert qui a accompagné le CIGREF (le réseau des grandes entreprises et administrations publiques françaises dans le numérique) a annoncé que 2019 sera l’année de « l’expérimentation commerciale » de la 5G. Pour lui, la 5g constitue une réelle révolution de la connectivité. Elle n’est pas une version améliorée de la 4G, soutient-il. « Le potentiel de la 5G est considérable : il y a un saut quantique avec la 4G. (…) ; c’est un nouvel environnement technique caractérisé par une bande passante extrêmement large qui permettra d’avoir les performances de la fibre sur n’importe quel terminal », livre l’expert en technologie au jDD.

Il va loin en précisant que l’arrivée de la 5G aura un impact décisif sur les professionnels. « La 5G va tout changer. On rentre dans l’industriel, dans le manufacturing 4.0 », confie-t-il ; en faisant allusion au secteur de la santé notamment ; un secteur qui aura été marqué par une progression particulière de la technologie selon l’expert. L’habitué du CES Las Vegas se réjouit que ce rendez-vous aide à construire des écosystèmes. « Il ne suffit pas d’avoir une petite performance extraordinaire isolée dans un coin », déclare-t-il au jDD. Dans son article publié sur Linkedin, Pierre Corniou, Partner chez Sia Partners, revenant sur ses « brèves impressions du CES 2019 », écrit : « les technologies sont là et vont encore progresser avec les nouvelles générations de processeurs et la 5G, qui va se déployer dès 2019. L’IA, à des degrés divers, est omniprésente. Le cloud computing rend l’accès aux ressources de traitement de l’information rapide, facile et peu coûteux. Il faut donc avancer ! ».

Pierre Corniou referme ses notes sur les avancées technologiques qui s’annoncent, dont la 5G, en appelant à une appropriation de la dimension humaine. « C’est par une éducation du public que les performances dont la technologie est capable ne seront plus vécues comme un risque, mais comme une formidable opportunité de repousser les limites de notre connaissance et de notre capacité à agir ! », conclut-il.

Souleyman Tobias

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here