Congo : le Forum Investir en Afrique souligne l’importance du transfert de compétences

0
961
Crédit photo : Le Point

(CIO Mag) – La 5eme édition du Forum Investir en Afrique s’est tenue à Brazzaville du 10 au 12 septembre 2019 sur le thème « tirez parti des partenariats pour promouvoir la diversification économique et la création d’emplois dans les économies africaines ».

Ce forum a été organisé autour de 5 sous-thèmes, à savoir le Développement du capital humain, partenariat public-privé et climat d’investissement, Industrialisation et chaine de valeurs mondiales, solution intelligente pour le climat et l’énergie, économie numérique et Innovation. Ce dernier sous-thème a fait l’objet d’un panel de haut niveau composé d’experts en numérique qui ont dégagé l’intérêt et la nécessité du numérique dans le développement des économies africaines.

Abordant la question sur la transformation digitale en Afrique, la représentante de l’Agence française de développement (AFD), a souligné avec insistance que les Africains doivent se préparer aux transferts des compétences d’une part, mais aussi accorder un intérêt à la recherche de solutions propres au continent. L’AFD ne cesse d’appuyer les pays d’une façon ou d’une autre, dans la mise en place des outils de financement des projets pour une afrique émergente.

Le groupe de la Banque mondiale, l’un des organisateurs dudit forum, entend canaliser l’investissement du secteur privé en Afrique, parce que ce secteur est essentiel pour parvenir à une croissance accélérée et inclusive. La banque s’est engagée à apporter son expertise ainsi que des solutions financières novatrices pour aider à débloquer les investissements du secteur privé a fort impact. Elle s’est également préoccupée du développement du capital humain, et de la transformation digitale de l’Afrique.

La cinquième édition du forum investir en Afrique, a été une opportunité pour la Banque mondiale de discuter avec d’autres partenaires au développement des perspectives tirées de son expérience en Afrique et dans le monde, de manière à présenter les avantages pour la diversification économique et la création d’emplois.

La chine co-organisateur du forum offre aux développeurs des applications, des formations de hautes factures consignées dans les sept accords de coopération signés au cours du forum. Lequel s’est tenue en présence de Chefs d’Etat africains dont le président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le président du Sénégal, Macky Sall, le président de la République Centrafricaine, Faustin Archange Touadera, et le président de le République du Congo, Dénis Sassou Nguesso.

Prenant la parole tour à tour, les chefs d’état ont reconnu la nécessité d’introduire le numérique dans la diversification des économies africaines, gage d’une Afrique prospère exigeant dans les délais l’inconnexion de l’Afrique en fibre optique.

La cinquième édition du forum investir en Afrique lance un appel aux partenaires au développement d’accompagner l’Afrique dans la mise en place d’infrastructures de base. Les panelistes ont tous souligné l’importance pour l’Afrique d’investir davantage dans la transformation digitale et le développement du capital humain.

Ces dee Congo s’est résolument tourné vers la diversification de son économie pour ainsi accroitre la part de son secteur industriel, et agricole de manière à réduire drastiquement sa dépendance au pétrole.

Le pays a lancé en 2008 le Plan national de développement (PND) en consacrant une part essentielle au développent de l’économie numérique, traduisant ainsi la volonté réelle du gouvernement par l’adoption de cinq projets de lois relatives à la protection des données à caractère personnel et la loi contre la cybercriminalité.

Pross Ferdy, Brazzaville

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here