Inetum lance le concours Africa Digital Manager Award

Pour récompenser les entreprises et les managers en tête d’innovation et d’excellence managériale dans les projets de digitalisation en Afrique, le concours dénommé Africa Digital Manager Award (ADMA) est organisé par Inetum (Ex-GFI) en partenariat avec l’Ecole Centrale de Casablanca.

(CIO Mag) – « Nous sommes très fiers de nous associer à la prestigieuse École Centrale de Casablanca pour organiser ce concours », a déclaré Vincent Rouaix, président directeur-général d’Inetum dans un communiqué.

Depuis le 1er décembre dernier, les managers d’entreprises privées ou d’administrations publiques ont à disposition, une plateforme en ligne  sur laquelle ils peuvent déposer leurs candidatures, jusqu’au 30 avril 2021 sur des critères bien spécifiques.

Les projets soumis au concours doivent être réalisés en interne ou en partenariat avec des tiers. Ils doivent être appuyés si possible d’une présentation de méthode managériale employée dans la conduite efficace d’un ou de plusieurs projets.

Lesquels projets doivent être basés sur  l’agilité, la conduite de changement ou toutes autres mesures de performance. Mais c’est surtout « le caractère d’innovation ou d’excellence managériale qui déterminera le choix des meilleurs dossiers par le jury de professionnels », ont précisé les organisateurs.

Les gagnants seront décelés en Afrique Centrale, en Afrique du Nord et en Afrique de l’Ouest par ledit jury. Ils bénéficieront d’une inscription au programme certifiant Lean Six Sigma Green Belt, délivré par la prestigieuse École Centrale Casablanca et intégralement pris en charge par Inetum.  Tandis que leurs entreprises auront droit à un coaching et un accompagnement des experts du groupe, sur une problématique stratégique, managériale, opérationnelle ou technologique en lien avec leurs projets digitaux.

« L’objectif est de valoriser les parcours de carrière pour permettre aux managers africains de prendre conscience de leur potentiel », a déclaré Hugues Ruffat, Chef de la région économique qui regroupe les pays d’Europe, du Moyen-Orient et de l’Afrique (EEMEA) d’Inetum.

Pour Vincent Rouaix, ce concours révélera les talents et les projets en matière de stratégies digitales. Il encouragera et inspirera également les initiatives futures dans une Afrique qu’il trouve « en pleine croissance » et où le digital est une aubaine pour l’économie.

Aurore Bonny

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here