Kenya : 18 sites web du gouvernement, dont le système de paiement, piratés

(CIO Mag) – Dix-huit sites web du gouvernement kenyan, dont le système intégré de gestion financière (IFMIS), qui sert à traiter les paiements de l’Etat, ont essuyé, le lundi 3 juin, une cyber-attaque attribuée à un groupe de pirates informatiques dans l’objectif, dit-il, est de nettoyer des sites web, rapporte la BBC.

Selon le gouvernement kenyan, ce piratage massif n’a pas compromis la confidentialité des données stockées sur les sites pris pour cibles. Certains sont déjà revenus à un état de fonctionnement normal. Les interventions se poursuivent sur les sites en maintenance, et tout indique une reprise normale des activités dans les plus brefs délais. En témoigne la mobilisation des équipes chargées de la sécurité des systèmes d’information du gouvernement.

A. A

Anselme Akeko

Anselme Akeko

Journaliste spécialisé en économie numérique, télécoms-mobilité, mobile money, cybercriminalité, financement start-up, inclusion numérique et financière et transition digitale. Passionné de web journalisme, il est correspondant de Cio Mag en Côte d'Ivoire.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *