La Côte d’Ivoire se dote d’un Plan national de gestion des télécommunications en cas de catastrophe

0
426

(CIO Mag) – Identifier les opérations d’urgence à réaliser sur les réseaux de télécommunication afin d’assurer leur fonctionnement normal en cas de catastrophe. Tel est l’objectif visé par le Plan national de télécommunications d’urgence que vient de se doter à la Côte d’Ivoire. Sorti tout droit des laboratoires de l’Autorité de régulation des télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI), ce plan a été adopté, selon Fraternité matin, à la fin du 9e Forum sur la normalisation des télécommunications qui s’est tenue du 24 au 28 septembre 2018, à l’hôtel Président de Yamoussoukro, sous le thème : « Cadre normatif pour la gestion des télécommunications d’urgence ».

Remis par Bilé Diéméléou, directeur général de l’ARTCI, à Henri Djomand, directeur de cabinet du ministre de l’Economie numérique et de la Poste, ce document permet à la Côte d’Ivoire de franchir un cap dans la prévention et la gestion des catastrophes d’origine naturelle ou humaine. Notre pays dispose désormais d’un outil pour garantir la continuité des services de télécommunications quand surviendront, par exemple, de fortes intempéries comme celles qui ont inondé Abidjan et des villes de l’intérieur du pays provoquant des pertes humaines, et sinistré plus de 1000 ménages, entre le 18 et le 19 juin dernier.

Soulignons que ce 9e Forum sur la normalisation des télécommunications a été organisé par l’ARTCI en partenariat avec le consortium ANC/METTELICOM et le cabinet Défis et stratégies. En plus des fournisseurs de services de télécommunications, cette rencontre a été riche de la participation d’officiers des forces de sécurité, de sapeurs-pompiers et d’élèves ingénieurs de l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny de Yamoussoukro.

Anselme AKEKO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here