Le leadership féminin en Afrique booste le développement économique

(Cio Mag) – Le leadership féminin en Afrique est désormais une réalité qui reconquiert le rang qui lui sied dans un monde en pleine mutation technologique où des critères comme la performance, l’innovation et la compétitivité deviennent des indicateurs clés pour impulser le Doing Business et booster la croissance.

Aussi et dans la continuité du développement en marche dans les provinces du Sud du Maroc, la Fondation Startup Growth organise la 2éme Edition du Global Women’s Summit sous une édition spéciale SAHARA en mode hybride sur le thème : Restart Africa -Empowering Women to Drive Economic Growth, et ce du 24 au 26 Juin 2021 à Dakhla.

Le choix du lieu et du thème de l’événement interpelle tous les acteurs économiques à tous les niveaux, qu’ils soient opérateurs ou institutionnels, à agir tous ensemble pour un plaidoyer en faveur d’une Afrique qui change, adoptant une approche genre plus engagée et ouverte sur une diversité équitable avec l’objectif à terme d’édifier un écosystème entrepreneurial pouvant faire face aux défis actuels et ceux qui s’annoncent à l’horizon.

C’est dans ce contexte et avec la motivation de mettre à contribution des décideurs, des experts et des acteurs engagés que l’équipe en charge de l’organisation s’est déployée pour réunir un parterre de speakers marocains et étrangers de stature internationale et donner, par la même occasion, à des porteurs d’idées ou de projets, particulièrement les jeunes, l’opportunité de s’accomplir.

Les réflexions qui auront lieu dans les différents panels seront une occasion pour les panélistes d’esquisser des stratégies pour un nouvel élan de l’entrepreneuriat féminin en Afrique en vue d’accompagner les évolutions technologiques, la transformation digitale, l’innovation, les énergies renouvelables…, particulièrement dans cette conjoncture marquée par l’impact de la pandémie covid19.

Aujourd’hui, il devient urgent de repenser les politiques économiques des pays africains qui doivent tenir compte du rôle fondamental et nécessaire de la femme pour l’accomplissement de divers projets d’ordre social, culturel et économique. La Fondation startup Growth a l’ambition d’œuvrer pour la valorisation du leadership féminin et de faire entendre à partir du Global Women Summit de Dakhla la voix de la femme africaine.

L’Afrique dispose de grandes possibilités de développement qui nécessitent de nouvelles stratégies bâties autour des nouveaux métiers dans les secteurs technologiques en favorisant la diversité et l’approche genre, la promotion de l’entrepreneuriat et l’investissement dans des domaines d’excellence et d’avenir.

Tous ces thèmes et bien d’autres seront débattus pendant deux journées par les experts et les participants de plusieurs pays à ce grand forum prévu à Dakhla qui se positionne d’ores et déjà en tant qu’espace économique pour entreprendre en Afrique et pont assurant le flux des affaires vers le Nord du Maroc et ensuite vers l’Europe.

Zakaria Gallouch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *