Livraison à domicile : « A la fin, c’est le client qui décide », Gaëlle Tall (Paps)

0
989
Gaëlle Tall, Chief Sales Officer chez Paps

Les services de livraison à domicile se sont accrus avec la Covid-19. Désormais, tous les acteurs jouent des coudes pour s’imposer, et Paps n’est pas en reste. La preuve dans cet entretien avec Gaëlle Tall, Chief Sales Officer.

CIO Mag : En moins de 4 ans d’exploitation, Paps remplit aujourd’hui un rôle important de distribution massive de produits. Quelle analyse faites-vous de cette évolution et du développement du commerce électronique au Sénégal ?

Gaëlle Tall : Paps est un acteur innovant dans la distribution de colis au Sénégal. L’augmentation croissante du nombre de e-commerçants au Sénégal est l’une des raisons de son succès. Nous assistons à l’évolution d’une nouvelle catégorie d’entrepreneurs familiers des outils digitaux. Il faut aussi noter que le Sénégal est un pays dont l’environnement Tech est encouragé par les gouvernements (Délégation de l’entreprenariat rapide, incubateurs…). Nous assistons également à l’intérêt d’entreprises étrangères qui ciblent l’Afrique comme nouvel eldorado.

Parlons-en ! Quelle lecture faites-vous de l’arrivée sur ce marché de nouveaux acteurs formels tels que Glovo, mais aussi informels à l’instar de tous ces particuliers qui profitent du succès de la livraison à domicile ?  

Les acteurs tels que Glovo visent une clientèle de particuliers à la différence de Paps qui cible exclusivement les professionnels. Ceux-ci ont de plus en plus besoin de prestataires répondant aux critères de traçabilité, facturation, couverture en cas de dommages, professionnalisme… Les acteurs du transport et de la logistique s’organisent et se mettent en conformité pour répondre aux exigences des clients.

Les entreprises du numérique ont résisté mieux que d’autres à la pandémie de Coronavirus. Est-ce le cas chez Paps ?

En ce qui concerne Paps, le nombre de demandes dû à la Covid-19 a augmenté. Nous avons par exemple participé à des actions de distribution de pains quotidiens à Dakar. Nous avons également assisté à la création de nouvelles activités directement liées à la Covid-19 (livraison de masques / gels hydroalcooliques…). Pour ce faire, nous avons prévu un plan de continuité visant à effectuer nos livraisons en respectant de nouveaux process de livraison respectueux des gestes barrières pour les clients et les Papseurs.

De plus en plus, les applications de livraison à domicile s’associent aux systèmes de paiement pour encourager l’utilisation de leurs plateformes. Ce type de partenariat est-il inévitable pour le développement d’une startup comme la vôtre ?

Il est préférable pour toute entreprise de maximiser les systèmes de paiement pour répondre à l’ensemble des besoins des clients. A la fin, c’est lui qui décide, il doit pouvoir avoir le choix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here