Mpay Forum Maroc : banquiers et opérateurs mobiles identifient les conditions d’un succès national du Mpaiement

0
774
Réunir les acteurs du secteur bancaire, le régulateur, les opérateurs mobiles, les développeurs d'applications et les usagers pour discuter sur les enjeux du Mpaiement et du Mbanking dans le développement économique du Maroc. Tel était l'objectif du Mpay Forum Maroc 2017

Pour son premier cru, l’événement « Mpay Forum » organisé au Maroc par le magazine panafricain CIO Mag, en partenariat avec la Fédération marocaine des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring (APEBI), a réuni, mardi 9 mai à Casablanca, près de 150 participants, dont des acteurs du secteur bancaire, de la téléphonie mobile, des spécialistes de solutions de paiement intégrées, des développeurs d’applications, afin d’identifier les leviers à activer pour assurer un développement vertueux du paiement mobile au sein du royaume.

(CIO Mag) – Une brochette de banquiers, et pas des moindres. Des opérateurs télécoms, des développeurs d’applications et aussi des fournisseurs de solutions de paiement intégrées des plus dynamiques sur l’échiquier économique marocain. Ahmed Rahhou, Président directeur général de CIH Bank, Samira Khamlichi, Directrice générale de Wafacash, Emmanuel Lempert, Directeur des Affaires publiques chez SAP, Rambert Namy, Business consulting executive Vice president Sofrecom, Rachid Oulad Akdim, Managing director Ingenico Africa, et bien d’autres spécialistes du mobile paiement. Voilà ce qui a été proposé lors de la 1ère édition de Mpay Forum qui s’est tenue ce mardi 9 mai au Sheraton hotel de Casablanca, Maroc, autour du thème « 2017, l’année de l’émergence du mpaiement ». Dès l’ouverture, Mme Saloua Karkri Belkeziz, présidente de l’APEBI, a donné le ton de ce forum, qui vise selon elle à « aborder les enjeux du paiement mobile en faisant le point sur la valeur ajoutée de ce mode de paiement ainsi que les leviers à activer pour en assurer un développement vertueux ».

La 1ère édition de Mpay Forum Maroc est une initiative du directeur de publication de CIO Mag, Mohamadou Diallo, organisée en partenariat avec l'APEBI présidée par Mme Saloua Karkri Belkziz.
La 1ère édition de Mpay Forum Maroc est une initiative du directeur de publication de CIO Mag, Mohamadou Diallo, organisée en partenariat avec l’APEBI présidée par Mme Saloua Karkri Belkziz.

Faire émerger des idées et des orientations innovantes

« Au Maroc, a analysé M. Belkziz, le taux de bancarisation est de 64% alors que le taux de pénétration du parc mobile est de 130%. Mais malgré ce chiffre et les avancées constatées sur la digitalisation des opérations, 12.7 millions de cartes de paiement, 17.8 millions d’internautes, la majorité des transactions sont réalisées en espèces et les paiements par chèques, cartes, virements ou prélèvements bancaires restent à des niveaux faibles, avec 4 à 5 transactions annuelles par habitant ». A l’opposé, « au Kenya, qui a lancé une plateforme en 2007, 60% des Kenyans utilisent aujourd’hui le système et réalisent 67% du volume des transactions. Le succès initial de la plateforme est lié aux transferts et au faible taux de bancarisation, mais a évolué rapidement », fait remarquer la présidente. Qui veut ainsi s’inspirer des « initiatives internationales comme au Kenya, au Sénégal ou encore en France dans la perspective de faire émerger des idées innovantes et des orientations à même de donner à l’expérience marocaine, une dynamique positive et les conditions d’un succès régional ». D’où l’implication de l’APEBI dans l’organisation de l’édition 2017 de Mpay Forum Maroc : une plateforme privilégiée de débats et d’échanges pour partager et étudier les meilleures pratiques avec des spécialistes du mobile paiement.

mpay-forum-maroc2

Stratégie globale et cohérente de gouvernance

Pour sa part, Mohamadou Diallo, Directeur de publication de CIO Mag, a fait remarquer que le choix du thème coïncide avec l’ambitieuse initiative des autorités marocaines de faire du paiement mobile un secteur dynamique, un accélérateur du business pour des milliers d’acteurs et un moyen pour soulager des millions d’usagers. « Aujourd’hui, l’expérience marocaine en matière bancaire n’est plus à démontrer », a déclaré M. Diallo. Avant de souligner que ces dernières années ont été marquées par « une grande percée des banques marocaines en Afrique au rang desquelles, nous pouvons citer Atijariwafa Bank, Groupe Banque Populaire ou encore la BMCE ». S’ajoutent à cela la frénésie du e-commerce, avec près de 920 mille transactions effectuées durant les deux premiers mois de cette année, ainsi qu’une kyrielle d’offres et d’acteurs. Ce qui dénote du fort potentiel de développement du paiement mobile au Maroc. Et surtout, de la nécessité de doter le royaume, au dire de M. Diallo, d’une stratégie globale et cohérente de gouvernance centrée sur les besoins des clients pour, à la fois permettre une meilleure interopérabilité et une garantie de résultat pour les usagers.

Dans cette optique, quatre sous-thèmes ont été choisis, autour desquels se sont axées les discussions du Mpay Forum Maroc : « Les enjeux du paiement mobile pour le Maroc dès 2017 : apports, défis et opportunités » ; « Quels leviers pour promouvoir et inciter l’usage du Mpaiement au Maroc ? » ; « Vers quel modèle d’interopérabilité : quelle sont les contraintes techniques et réglementaires à lever ? » ; « Mpaiement et confiance numérique ».

Entre autres moments forts du Mpay Forum Maroc, un workshop et des retours d’expériences. Dont celui du jeune Camerounais Cédric Atangana, Pdg et co-fondateur d’Infinity Space. Lequel a axé sa présentation sur WeCashUp, une intelligence artificielle financière qui permet le paiement en ligne par Mobile money partout en Afrique.

Digital African Tour 2017

Soulignons que la première édition du Mpay Forum s’inscrit dans le cadre du Digital African Tour 2017 que CIO Mag organise à l’occasion de son dixième anniversaire dans dix pays, en vue de recueillir les besoins des utilisateurs africains et promouvoir les meilleurs process en matière digitale. Par ailleurs, CIO Mag a créé une dizaine de clubs de DSI et lancé en février dernier, à Dakar, les conditions de la création du réseau des DSI panafricains avec une dizaine d’associations de DSI, y compris l’AUSIM pour le Maroc.

Anselme AKEKO
anselme.akeko@cio-mag.com
Depuis Casablanca au Maroc

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here