MTN Nigeria obtient l’autorisation de lancer ses services financiers

0
1165

La Banque Centrale du Nigéria vient d’accorder à MTN Nigéria, l’autorisation de se lancer dans les services bancaires en octroyant une licence de « super agent » à sa filiale Yello Digital Financial Services Limited (YDFS), a annoncé hier le groupe sud-africain.

(CIO Mag) – Le service Yello Digital Financial Services du géant africain de télécommunications avait déjà reçu l’approbation de principe pour sa licence de super agent en décembre dernier. De ce fait, il menait depuis lors, un projet pilote pour satisfaire aux conditions d’une licence complète. Il avait été coté au Nigéria Stock Exchange, la bourse du pays en mai dernier et représentait la deuxième entreprise la plus importante de ce marché financier. Le groupe peut à présent se réjouir de cette décision de la Banque Centrale du Nigeria.

« Nous sommes très heureux que YDFS se soit vu accorder une licence de super agent, ce qui nous permet d’étendre l’accès aux services financiers à un groupe beaucoup plus large de Nigérians. Cela fait partie de notre engagement à contribuer à la réalisation des objectifs d’inclusion financière du Nigéria », a déclaré Ferdi Moolman, PDG de MTN.

Cette licence permettra à la filiale de lancer à grande échelle sa stratégie de Fintech, de convertir ses agents à ces nouveaux services et recruter d’autres petites entreprises pour distribuer des services financiers.

D’après le PDG Moolman, grâce au réseau mis en place par Yello Digital Financial Services, l’entreprise est en mesure d’élargir la disponibilité des services financiers pour les sous-desservis à travers le pays, ce qui constitue une première étape très importante pour exploiter son infrastructure et faire évoluer ses initiatives Fintech.

La filiale de télécommunications, actuellement exploitante du plus grand réseau de téléphonie mobile du Nigéria, avec 56 millions d’abonnés, rapporte également avoir demandé une licence de banque de service de paiement, ce qui lui permettra d’offrir à terme une gamme de services financiers plus large et plus approfondie aux communautés nigérianes.

Cette nouvelle s’inscrit dans le cadre d’une annonce faite l’année dernière par le Nigéria. Celle d’autoriser les entreprises de télécommunications à fournir des services bancaires pour donner les possibilités au Nigérians non détenteurs de comptes bancaires classiques d’avoir accès aux services de transfert d’argent mobile.

Aurore Bonny

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here