Orange et la GIZ s’unissent pour former 20.000 jeunes aux compétences numériques

0
2894
Image d'illsutration

(CIO Mag) – L’opérateur télécoms Orange et l’Agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ) unissent leurs forces pour réduire le chômage dans 14 pays de la région Afrique et Moyen-Orient. Pour ce faire, les deux institutions ont signé le mardi 17 décembre, à Paris, un accord de partenariat pour former 20.000 jeunes aux compétences numériques afin de faciliter leur insertion dans le monde du travail. Coût du projet : près de 30 millions d’euros, dont une contribution financière de 20 millions d’euros pour Orange et jusqu’à 10 millions d’euros pour la GIZ.

Dans le cadre de ce partenariat, Orange déploiera le concept Orange Digital Centres (ODC) au Maroc, en Jordanie, au Cameroun, en Ethiopie, au Mali, à Madagascar, en Sierra Leone, en Côte d’Ivoire, en Egypte, au Burkina Faso, en Guinée et au Libéria.

Déjà lancé en Tunisie et au Sénégal, le concept Orange Digital Center vise à créer des synergies entre les programmes de formation d’Orange et le programme « develoPPP.de » mis en place par le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) pour favoriser l’implication du secteur privé dans la formation, au point où les opportunités commerciales et les initiatives de politique de développement se chevauchent.

Lire aussi » AITEX 2019 : signature de convention entre l’APEBI et la GIZ pour renforcer les compétences digitales des jeunes marocains

Chaque Orange Digital Center (ODC) comprend une école du code, un FabLab Solidaire, un accélérateur de start-up « Orange Fab » et Orange Digital Ventures Africa, le fonds d’investissement du Groupe Orange. Ainsi, les ODC sont des hubs numériques où sont proposées des formations gratuites au numérique. Ils permettent également d’accompagner les porteurs de projets dans la création de start-up, et les jeunes dans la recherche d’emploi.

Des collaborations seront établies avec les universités des régions afin de favoriser l’implication du secteur privé à tout moment dans la formation pour éviter un décalage entre offres de formation, demande des entreprises et opportunités commerciales.

En faisant du numérique une chance pour tous, ce partenariat entre Orange et la GIZ doit avoir un impact durable sur la perspective économique des jeunes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here