RDC : adoption du projet de loi autorisant la ratification de la convention de Malabo

Le projet de loi autorisant la ratification de la convention de Malabo sur la cybersecurtié et la protection des données à caractère personnel a été adopté par le Conseil des ministres. C’était au cours de la 79e réunion des ministres du Gouvernement congolais tenu le 02 décembre en télétravail.

(Cio Mag) – La République Démocratique du Congo est en passe de franchir un pas important dans la cybersécurité et la protection des données à caractère personnel. Le Conseil des ministres a adopté, après débats et délibération, le projet de loi autorisant la ratification de la convention de Malabo. Porté par le ministère du numérique, ce projet permettra au pays d’être au diapason avec d’autres Etats qui ont « pris des dispositions afin de maitriser leurs cyberespaces et de les protéger contre toute forme d’attaque ou de nuisances », lit-on dans le compte rendu du Conseil des ministres.

Bâtir un écosystème cybersecuritaire

Depuis 2019, la République Démocratique du Congo met le numérique au cœur de ses actions à travers la création d’un ministère dédié à l’économie numérique et la mise en place du « plan national numérique, horizon 2025 ». Un vaste programme visant à faire du numérique en RDC, un levier d’intégration, de bonne gouvernance, de croissance économique et de progrès. L ‘adoption de ce projet de loi intervient près d’un mois après l’élaboration et la validation de la stratégie nationale de la cybersecurité, avec à la clé, une recommandation pour la création d’une Agence nationale de cybersecurité rattachée à la présidence de la République. Une démarche visant à « bâtir et disposer d’un écosystème cybersecuritaire solide et résilient » au pays.

Pour rappel, la convention de l’Union africaine sur la cybersécurité et la protection des données à caractère personnel (aussi appelée convention de Malabo) a été adoptée en 2014. Elle est considérée comme un outil continental contre toutes formes d’actes répréhensibles en ligne et par les technologies de l’information et de la communication.

Lire aussi : Africa data protection appelle les Etats africains à harmoniser le cadre juridique de la protection des données

Enock Bulonza

ICT content producer. Cio-Mag correspondent in the Great lakes region Africa

View All Posts