RDC : une application de messagerie pour lutter contre la désinformation sur le volcan Nyiragongo

« Volcan alert », c’est le nom de l’application de messagerie (SMS) que la cellule des jeunes développeurs d’applications de Goma (CJDAGO) vient de développer. Cette structure lance cette innovation après l’éruption du volcan Nyiragongo, le 22 mai, près de Goma dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

(Cio mag)- La cellule des jeunes développeurs d’applications de Goma (CJDAGO) a développé une application de messagerie pour lutter contre le cycle de désinformation après l’éruption du volcan Nyiragongo près de Goma, dans l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC). « Volcan alert » tel est le nom de cette « application de messagerie SMS qui permet à la population d’avoir accès aux informations volcaniques fiables et vérifiées en temps réels, tels que des conseils sur comment vivre avec le volcan, comment se protéger lors de l’éruption … », a déclaré à votre média, Chris Ayale, coordonnateur de cette cellule.

Après l’éruption du volcan Nyiragongo, plusieurs informations non vérifiées ont été publiées sur la toile, sources de panique dans les fiefs des habitants de la sous-région des Grands lacs africains. Avec volcan alert, « les populations de la République Démocratique du Congo, du Rwanda et du Burundi seront au parfum des informations grâce aux alert. Cette application à la capacité d’envoi de 5000 SMS à la seconde », fait savoir notre source, ajoutant que « cette application s’inscrit dans la démarche de sauver les vies des populations victimes de la sous-information et la désorientation ».

Pour mieux contribuer à la lutte contre la désinformation, la cellule des jeunes développeurs d’applications de Goma (CJDAGO) étend travailler avec des scientifiques de la région et des centres de recherches, dont l’Observatoire volcanologique de Goma (OVG) ; une structure spécialisée dans le suivi des activités volcaniques cette région.

Pour l’instant, ces développeurs ont mis en place, la version démo de l’application permettant d’insérer le numéro de téléphone pour recevoir régulièrement les alertes à temps réels. « Nous invitons la population de bien vouloir s’enregistrer ave leur numéro sur la plateforme afin de recevoir des SMS gratuitement », conclut M. Ayale.

Enock BULONZA, Kinshasa

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE