Reconnaissance faciale : la CNIL de France plaide pour un encadrement

0
878

(CIO Mag) – Elle ne dit pas qu’elle va l’utiliser. Mais la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) de l’Hexagone veut prendre les devants. L’organe se positionne déjà sur le sujet, en appelle à la mise en route d’un « code » pour l’encadrement de la pratique de plus en plus évoquée dans le monde de la Tech. Dans un document rendu public vendredi 15 novembre, le gendarme français de la vie privée a détaillé ce qu’il estime être les règles du jeu du débat, comme rapporté par Le Monde.fr.

ATDA Paris 2019 : « Smart Cities : Quelles innovations pour la ville durable en Afrique ? »

La CNIL compte, avec ce document, « définir le code de la route des usages de la reconnaissance faciale » avec de grands principes destinés à accompagner un éventuel texte de loi plus permissif », explique encore le journal français qui rappelle que le débat fait déjà son chemin en France sur l’utilisation et l’encadrement, plus spécifiquement, de la reconnaissance faciale, dans un contexte où l’intelligence artificielle est de plus en plus discutée et même appliquée, notamment, dans les secteurs bancaire et hospitalier.

Elimane

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here