Rwanda :  le parlement satisfait par les explications de Paula Ingabire sur l’évolution du secteur des TIC

La chambre des députés a exprimé sa satisfaction après les explications de Paula Ingabire, ministre des technologies de l’information et de la communication et de l’innovation sur l’état du secteur dont la responsabilité lui incombe.  

(Cio Mag) – Dans le cadre de la redevabilité et du débat démocratique, la ministre Paula Ingabire était devant les députés pour mettre en lumière les avancées et les défis du secteur des technologies de l’information et de la communication et de l’innovation. Au cours de cet échange, la ministre a déclaré que depuis 2019, le gouvernement a investi plus de 4 milliards de francs rwandais en faveur de la révolution de ce secteur.

Selon le bref compte-rendu du parlement, Mme Ingabire a indiqué aussi que « les entreprises de télécommunications ont agrandi leurs tours. C’est le cas de MTN qui a ajouté 414 tours depuis 2020, Airtel, 82 et KTRN en a ajouté 208. » Profitant de cette occasion, la ministre a salué les efforts fournis dans la coordination des informations entre les institutions publiques et privées qui utilisent la technologie pour enregistrer les naissances et les décès.

Persistance de la fracture numérique

Parlant des défis, Mme Ingabire a reconnu la persistance de la fracture numérique entre les zones urbaines et rurales. Elle a ainsi rassuré que « le gouvernement et ses partenaires sont déterminés à accroitre le taux d’accès à la connexion internet » sur l’ensemble du territoire national. Après ses explications, les élus du peuple n’ont pas caché leurs satisfactions. Ils ont également promis « d’accompagner les efforts du gouvernement » en faveur de la révolution du secteur des technologies de l’information et de la communication et de l’innovation, lit-on dans le document du parlement.  

Le Rwanda se démarque par ses initiatives dans le domaine des TIC. Situé en Afrique de l’Est, ce pays est considéré comme l’un des carrefours technologiques du continent suite à ses réalisations, parmi lesquelles : la mise en place de la plateforme institutionnelle Irembo et l’intégration de la robotique et l’intelligence artificielle dans le système éducatif.

Enock Bulonza

Journaliste spécialisé dans les TIC et la santé. Passionné par les technologies émergentes (IA,  développement full-stack et la blockchain, etc.). En tant que correspondant de Cio-Mag dans la région des Grands lacs africains, je suis chargé de couvrir les développements technologiques et de fournir des informations précises et pertinentes sur ces sujets.

View All Posts

Pin It on Pinterest