Sénégal : la Sonatel vante ses belles performances au 1er trimestre de l’exercice 2017

0
767
Siège de la Sonatel à Dakar

(Cio Mag) – La Sonatel peut afficher le sourire pour le premier trimestre 2017. La société nationale de téléphonie a fait des résultats jugés satisfaisants grâce au renforcement de ses investissements qui a permis de maintenir son leadership dans les tous les pays où elle est présente et de consolider ses performances opérationnelles et financières. Ces performances sont encouragées par l’intégration de la nouvelle filiale Orange Sierra Léone et ce, en dépit d’un environnement concurrentiel et fiscal de plus en plus rude. Ainsi, sur la première moitié de l’exercice 2017, le chiffre d’affaires consolidé du groupe est estimé à plus de 483 milliards de francs CFA , soit une hausse de plus de 10 %. Si on le ramène sur le périmètre historique en dehors de la Sierra Léone, il a connu une croissance accélérée de 6,3 % contre 2,1 % en juin 2016. C’est une performance que la Sonatel doit à ses positions commerciales fortes et au développement des relais de croissance malgré le phénomène des OTT qui fait son effet dans le monde. La croissance du chiffre d’affaires est portée par les filiales à l’étranger qui contribuent à hauteur de plus de la moitié du chiffre d’affaires consolidé de la société.

Un parc client de plus en plus grand

Aussi, le parc clients de l’opérateur historique respire la forme. Au 30 juin 2017, il s’élevait à plus de 30 millions en hausse de 7,6 % après la légère décroissance de -1,4 % notée en 2016. A lire le communiqué, c’est une croissance qui est principalement tirée par le parc mobile qui a cru de 7;7 % grâce notamment à la bonne dynamique de recrutement au  Mali, en Guinée (actions d’animations autour des nouvelles localités couvertes) et en Guinée Bissau (déploiement 3 G et extension du réseau à de nouvelles localités), renforcée par l’intégration de Orange Sierra Léone. Le service communication du groupe note par ailleurs que les résiliations massives effectuées fin 2016 au Sénégal lors de l’identification des clients mobile ont porté un sérieux coup à la croissance de la Sonatel. Toutefois, la poursuite du développement des relais de croissance a permis de renforcer leur contribution dans l’activité du groupe. C’est ainsi qu’on note une accélération de la croissance des clients utilisateurs de données mobile (8,1 millions soit + 42,6 % par rapport au 1er trimestre 2016), du parc de clients actifs dans l’activité d’Orange Money (3,8 millions soit 58,3%). Des activités qui ont généré à elles seules près de 17,5% des revenus du groupe.

Etendre sa couverture, un défi pour la Sonatel

Pour ce qui est des perspectives, le groupe entend poursuivre ses efforts dans le dessein d’accroître la couverture dans tous les pays et accélérer la transition du réseau vers les services du futur. Et selon le communiqué, c’est une politique qui sera accentuée pour continuer d’offrir une expérience unique aux clients et pour mieux soutenir la dynamique de conquête déjà enclenchée. Ainsi, le groupe entend renforcer ses investissements et dynamiser aussi ses actions autour de la donnée mobile, des services à valeur ajoutée, des services financiers mobiles et des services aux entreprises et aux Etats. La société dit beaucoup miser sur le datacenter dernièrement inauguré à Dakar qui devrait jouer un rôle moteur dans cette stratégie. Aussi, le déploiement de la 4 G devrait se poursuivre au Sénégal et en Guinée Bissau tandis que les discussions sont en cours de finalisation sur la 4 G et le renouvellement de la concession au Mali.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here