Sénégal : le Portail d’informations commerciales lancé ce vendredi

0
1091
Alioune SARR, ministre du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des produits locaux et des PME.

(CIO Mag) – Le Ministère du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des produits locaux et des PME lance, ce vendredi les travaux sur le Portail d’informations commerciales. Le Portail d’informations commerciales (PIC), est une plateforme électronique qui regroupe toutes les exigences, réglementations et procédures liées au commerce, appliquées par les ministères et les organismes gouvernementaux. Il constitue une étape clé dans la mise en œuvre, par le Sénégal, de l’Accord sur la facilitation des échanges conclu en décembre 2013 à Bali en Indonésie par les membres de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), et entré en vigueur depuis le 22 février 2017.

Le PIC permet de remédier à l’accès difficile à l’information commerciale en raison de la disparité des règles et procédures qui, en fonction des produits et services, sont élaborées et mises en œuvre par différentes administrations.

Le Sénégal ne dispose pas d’une plateforme centralisant toutes les règles et procédures relatives au commerce, il est un des pionniers africains de la facilitation des échanges grâce à la « Gestion automatisée des informations douanières et des échanges intégral (GAINDE) » qui date du 31 mai 2011. Cette situation selon beaucoup d’observateurs, entraine une perte de temps et d’efficacité pour les entreprises qui n’ont pas une idée claire sur la réglementation.

Lors de l’auto évaluation des besoins et priorités du Sénégal en 2014, la publication des renseignements disponibles sur internet, les points d’information et la notification ont été classées comme mesures de catégorie C, c’est-à-dire nécessitant l’assistance technique des bailleurs. Le projet de mise en place d’un PIC a été conçu et proposé.

Joe Marone, Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here