Sénégal : Macky Sall autorise le contrôle sur le trafic des appels entrants

1
1751

Macky Sall

 

(Cio Mag) – Le Président sénégalais Macky Sall vient de signer un décret qui autorise l’Autorité de régulation des télécommunications et de la Poste (ARTP) à auditer et contrôler « l’intégralité des informations commerciales, financières et techniques issues de l’activité d’exploitation des installations, réseaux ou services offerts par les opérateurs » apprend-on auprès de Seneweb.

Au demeurant, cela va permettre à l’Etat du Sénégal d’obtenir des informations plus précises sur les sommes d’argent collectées par les opérateurs au titre de recharges prépayées, mais également sur les données, la sauvegarde des données, le niveau de rentabilité du secteur ou l’application de la législation et de la règlementation en vigueur.

Portant mise en place d’un dispositif de supervision et de contrôle de l’activité des opérateurs de télécommunication, le décret 2015-678, signé le 22 mai, vient renforcer les capacités d’action de l’ARTP qui, jusque là, ne contrôlait presque pas le trafic sur les appels entrants. Seul l’opérateur Hayo avait accepté de subir le survey du régulateur, qui a installé des sondes installées dans ses locaux. Les autres opérateurs, Sonatel, Expresso et Tigo avaient opposé un refus prétextant que la loi en vigueur ne le permettait pas.

Aujourd’hui, cette incapacité est à reléguer aux calendes grecques car l’ARTP peut désormais exercer ce pouvoir de contrôle. Le décret précise en effet que le régulateur « exerce ce contrôle par tout moyen approprié, en vue de s’assurer que les coûts, produits et résultats de chaque réseau exploité ou de chaque service offert reflètent de manière régulière et exacte » des activités des opérateurs. Et ce ne sont pas les moyens qui lui manquent car l’ARTP vient d’acquérir du matériel approprié.

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here