Tchad : plus de 6 milliards pour soutenir la croissance numérique (BEI)

La Banque Européenne d’investissement (BEI) officialise son soutien à la croissance numérique au Tchad par trois initiatives.

(CIO Mag) – « Un investissement à fort impact dans la digitalisation est essentiel pour renforcer la croissance économique future et le progrès social dans le Tchad», a déclaré Idriss Bachar Saleh, ministre tchadien des postes et de l’économie numérique, cité dans un communiqué, rapportant des initiatives de la BEI pour soutenir la croissance numérique.

Premièrement, la BEI a décidé d’investir dans le secteur privé à hauteur de 6,5 milliards FCFA convenu avec la Société Générale Tchad pour accélérer les investissements des entreprises et aider celles qui sont le plus touchées par la COVID-19.

Deuxièmement, cette coopération constitue la première ciblée avec le gouvernement pour accélérer la numérisation et la connectivité rurale. Dans ce cadre, trois études de faisabilité décriront comment fournir un Internet à haut débit, des télécommunications améliorées et une meilleure connectivité pour les communautés rurales éloignées afin de soutenir le plan du gouvernement visant à doubler la contribution économique des TIC dans les prochaines années.

La troisième initiative consiste à appuyer l’adhésion du Tchad à l’Agence africaine d’assurance commerciale pour améliorer le commerce et les investissements du pays.

Selon Bachar Saleh, ces initiatives permettront à ce pays de bénéficier d’une expertise technique et des meilleures pratiques dans le secteur numérique.

Ils garantiront également que « les entrepreneurs, les agriculteurs et les familles à travers le Tchad bénéficient d’une meilleure connectivité et investissements commerciaux dans les années à venir », a ajouté le ministre Issa Doubragne, en charge de l’Economie, de la Planification du Développement et de la Coopération internationale.

Le communiqué précité fait aussi cas du renforcement de la résilience du Tchad face à l’impact économique et social du COVID-19 et le déblocage du développement durable dans les années à venir.

Aurore Bonny

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here