Togo : l’ARCEP encourage les commentaires publics sur les services télécoms

Michel Galley, DG ARCEP (Togo)

Au Togo, l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) appelle les consommateurs à s’impliquer dans le contrôle de la qualité des services des opérateurs télécoms. Elle incite les personnes physiques ou morales à participer à l’amélioration du document de référence élaboré pour l’évaluation 2021.

(Cio Mag) – La nouvelle équipe de l’ARCEP-Togo enchaîne les actions pour une meilleure qualité des services aux consommateurs. Pour 2021, elle prépare de nouveaux indicateurs devant servir à contrôler la qualité des services fournis par les télécoms. Ainsi, dans un communiqué rendu public, l’instance de régulation a appelé les consommateurs, personnes  physiques ou morales à participer à l’amélioration de ces indicateurs. Ces commentaires publics sont attendus jusqu’au 22 janvier 2020.

L’Arcep, une fois ces commentaires recueillis, va lancer la phase effective de son projet d’indicateurs et seuils de couverture et de qualité de service (QoS).

En moins de trois mois, l’équipe dirigée par Michel Galley marque des points. Suppression des différenciations tarifaires intra-réseaux, procédure de sanction contre Togocel pour la défaillance de son produit mobile money (le service a été nettement amélioré par l’opérateur, ndlr), fixation du plafond des prix pour l’accès aux codes USSD… l’ARCEP enchaîne les actions de contrôle des opérateurs, de quoi rassurer davantage les consommateurs.

Souleyman Tobias, Lomé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here