Togo : l’arsenal de la cyberdéfense est lancé avec le cert.tg

Le Togo marque un nouveau pas dans la protection de son cyberespace. Il a activé ce 3 février son premier centre national d’alerte et de réaction aux attaques informatiques (CERT). Le projet est piloté par Cyber Defense Africa, la société de service à qui la mission a été déléguée par l’Agence nationale de la cybersécurité (ANCy).

(Cio Mag) – C’est un autre pas important que vient de franchir le Togo dans son ambition de devenir un pôle d’excellence grâce au numérique. Conscient des enjeux de la sécurisation de son cyberesapce, le pays se dote d’un centre national d’alerte et de réaction aux attaques informatiques. Le CERT togolais est piloté par Cyber Defense Africa (CDA), fruit d’un partenariat entre le gouvernement et la société européenne Asseco. Pièce maitresse de la stratégie nationale de la digitalisation du pays, le CERT aura pour mission d’identifier, d’analyser et de faire face aux cybermenaces aussi bien pour le compte de l’Etat que des citoyens, des entreprises et des organisations du Togo.

Le centre déploiera un arsenal de services diversifiés pour donc faire du cyberespace togolais l’un des plus sûrs. L’enjeu étant de réussir le pari de faire du Togo un hub technologique de premier plan dans la sous-région, conformément à la déclaration de politique générale du ministère en charge du numérique et de la transformation digitale. Cette politique place la sécurité au cœur de l’implémentation de tous les projets structurants. Ainsi, la ministre en charge du secteur, Cina Lawson a affirmé lors du lancement du CERT : « pour profiter sereinement de la digitalisation des services et de l’administration, les Togolais ont besoin d’avoir confiance dans la sécurité du cyberespace ».

Une plateforme multifonctionnelle ouverte à tous

Le lancement du CERT togolais s’est matérialisé par le lancement de sa plateforme web, le www.cert.tg . Elle permet au CERT d’interagir avec les différents acteurs mais aussi avec les populations en générale. Outil de veille et d’informations, ce site web permettra de remonter au CERT toutes les menaces détectées dans le cyberespace togolais en un clic. Des données de sensibilisation gratuites sont d’ores et déjà disponibles sur le portail qui se positionne désormais comme le centre par excellence de recours des internautes togolais pour les besoins de cybersécurité.

Pour la ministre Cina Lawson, « Le CERT-TG renforce la confiance, en protégeant tous les acteurs du numérique et en participant à la formation d’experts locaux en cybersécurité ». « Le lancement d’un CERT répond aux meilleurs standards internationaux et prouve notre capacité à réaliser nos ambitions » a précisé la ministre de l’Économie Numérique et de la Transformation Digitale.

En ordre de bataille

Le CERT.tg marque une étape décisive dans la guerre livrée aux cybercriminels au Togo. « Nous avons hâte de relever ce défi et de contribuer positivement à la communauté mondiale de la cybersécurité », a déclaré Simon Melchior, Directeur général de Cyber Defense Africa (CDA). Le CDA rassure mobiliser ses équipes pour relever le défi et « contribuer positivement à la communauté mondiale de la cybersécurité ». Simon Melchior s’est aussi félicité du lancement du CERT.tg après un travail acharné ces derniers mois. « Toutefois, nous ne sommes qu’au début de notre chemin et nous savons que nous serons jugés sur notre performance opérationnelle et sur la qualité de notre service », avoue-t-il, conscient donc des enjeux pour le Togo.

Lire aussi  Le Togo sécurise son cyberespace

Réputé pour sa stratégie en matière de défense et sécurité, le Togo devra s’imposer aussi face aux criminels du virtuel, nouveau terrain de tous les enjeux sécuritaires. C’est pourquoi, le lancement du CERT, en complément du Centre des opérations de sécurité déjà disponible constitue « une étape importante dans le développement de la cybersécurité au Togo », selon le ministre de la sécurité et de la protection civile, le Général Yark Damehame. Pour ce dernier, le CERT.tg va « jouer un rôle actif dans le développement de l’expertise et de la résilience togolaises en matière de cybersécurité. Il sensibilisera les citoyens aux cybermenaces et assurera la coordination avec les organismes gouvernementaux et les entreprises pour sécuriser leurs activités ». Il permet au Togo de rentrer dans le cercle des pays «  capables d’identifier les menaces émergentes et d’y répondre de manière proactive », s’est réjoui le patron de la sécurité au Togo.

Le challenge de la cybersécurité nécessite une inclusion de tous les acteurs. Le CERT togolais proposera donc des formations à destination des professionnels de l’informatique et des responsables des systèmes d’information des entreprises de toute taille. Il prévoit également des cours introductifs destinés aux fonctionnaires et aux particuliers. Et des ressources sont déjà disponibles gratuitement sur le site https://cert.tg.

Souleyman Tobias, Lomé

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here