Togo : l’ART&P veut protéger au mieux les consommateurs des services électroniques et des Postes

0
783
Accord cadre ARTP et Associations de consommateurs

(Cio Mag) – Au Togo, l’Autorité de Réglementation des secteurs de Postes et de Télécommunications (ART&P) vient de signer un accord-cadre avec quatre organisations de défense des intérêts des consommateurs. C’est une première pour l’institution publique ayant pour missions, entre autres, de « traiter de toutes les questions touchant à la protection des intérêts des consommateurs ». Et cela, conformément à la loi la loi n°2012-018 du 17 décembre 2012 sur les communications électroniques modifiée par la loi n°2013-003 du 19 février 2013. L’accord a été signé avec l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC), la Ligue des Consommateurs Togolais (LCT), l’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE) et le Mouvement Martin Luther King (MMLK – la voix des sans voix).

A travers cet accord-cadre qui reste ouvert à d’autres organisations, l’ART&P adopte une démarche inclusive dans la défense des intérêts des consommateurs des services de communications électroniques et des postes. La démarche est basée sur la concertation et la mutualisation des efforts entre l’ART&P et ses partenaires sociaux. Elle vise donc à « un cadre de partenariat et de concertation », souligne-t-on à l’ART&P.

Le Dg de l’ARTP (en costume) entouré des responsables des associations. Photo ARTP

Des engagements réciproques

Le partenariat qui démarre donc entre l’ART&P et les associations signataires de l’accord-cadre implique des responsabilités mutuelles. Chacune des parties est appelée à jouer un rôle clé dans l’intérêt des consommateurs. Ainsi l’ART&P s’est engagé, pour sa part, à « renforcer les capacités des associations de consommateurs sur les questions relatives aux secteurs de communications électroniques et de postes, à travers des formations, des ateliers et des rencontres et d’élaborer ». Toujours selon les termes de l’accord, l’équipe de Boyodi Abayeh devra travailler de concert avec ses nouveaux partenaires pour la mise en place des mécanismes transparents et des moyens efficaces de protection des consommateurs. La qualité de services, le traitement des plaintes, la comparaison d’offres, la signalisation de pannes de réseaux vont être désormais les sujets à suivre de près.

Côté association, l’engagement consiste notamment à informer, à éduquer à travers des communications les consommateurs sur leurs droits et devoirs. Elles devront aussi privilégier la concertation avec l’autorité dans leurs différentes actions sur le terrain, notamment sur les sujets liés aux communications électroniques et à la Poste. Il leur est demandé de particulièrement sensibiliser les couches vulnérables comme les personnes âgées, les femmes, les handicapés et les enfants trop souvent victimes de l’utilisation ‘’naïve’’ des TIC.

Avant cet accord-cadre, l’Autorité de Réglementation des secteurs de Postes et de Télécommunications (ART&P) s’est doté d’un centre d’appels pour recevoir les plaintes des consommateurs. Il procède régulièrement aux contrôles de la qualité des services proposés par les opérateurs télécoms et fournisseurs d’accès internet.

Souleyman Tobias, Lomé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here