Retrait licence Android : Huawei saisit un tribunal américain

0
2146

(CIO Mag) – Tout en annonçant un système d’exploitation bien à lui après le froid avec Google, Huawei ne s’avoue pas vaincu pour autant. Le géant chinois des équipements télécoms, le premier au monde, veut faire annuler l’interdiction faite par l’administration Trump aux entreprises fédérales américaines d’acheter des équipements pour des raisons de sécurité nationale. Dans un communiqué, Huawei annonce mercredi 29 mai avoir saisi un tribunal américain, dans ce sens.

Comme le rapporte le site des « Echos », il s’agit en effet d’un référé en vue d’annuler l’interdiction « tyrannique » faite aux entreprises fédérales du pays de l’Oncle Sam. Dans le viseur du deuxième fabricant de smartphones au monde, la loi sur la défense nationale adoptée en 2028 et que le successeur de Barack Obama a mis en branle dans sa guerre commerciale avec la Chine. On le voit, le géant chinois, après avoir annoncé son propre système d’exploitation, si le statu quo se maintient, compte bien se défendre.

Elimane

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here