Un énième scandale de fuite de données affecte Facebook

0
271

(CIO Mag) – Les affaires liées à l’exploitation des données des utilisateurs de Facebook se multiplient avec une fréquence étonnante. Dernier cas en date, une découverte de deux séries massives de données. Le hic, c’est que ces informations d’usagers du plus grand réseau social au monde étaient stockées par inadvertance sur les serveurs d’Amazon et que, par conséquent, elles étaient accessibles à tout le monde.

Selon les détails fournis par Les Échos.fr, le premier lot est issu d’une société de médias basée au Mexique, Cultura Colectiva. Un lot pesant près de 146 gigas et qui contient plus de 540 millions de lignes de données, parmi lesquelles des commentaires, des mentions « j’aime », des noms de comptes ou encore des identifiants Facebook.

Si les premières données sont peu sensibles, les secondes, autrement dit, issues de la seconde série, sont elles plus critiques avec des mots de passe non protégées et des adresses électroniques de près de 22.ooo personnes. Ce second lot est lié à l’application dénommée  » At The Poil », qui a cessé ses activés depuis 2014.

Ce énième scandale a été déclenché par les équipes de UpGuard, une société américaine spécialisée dans la cybersécurité. Des révélations rendues publiques mercredi 03 avril. Reste à savoir si le réseau social dirigé par Mark Zuckerberg (photo), pourra survive à cette affaire de plus, qui est loin de l’honorer.

Elimane

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here