Western Union réduit de 50 % ses frais pour les travailleurs de première ligne contre le Covid-19

0
1391

(CIO Mag) – C’est un hommage de Western Union aux travailleurs de la santé et de la sécurité qui envoient régulièrement de l’argent à leurs proches dans leurs pays d’origine, alors qu’ils continuent à assurer leurs tâches quotidiennes en ces temps troublés par l’épidémie de coronavirus (Covid-19). Ces intervenants de première ligne ou travailleurs essentiels bénéficieront à compter de ce jour d’une réduction de 50 % des frais de transfert d’argent dans le monde pendant les deux prochaines semaines, soit jusqu’au 20 mai, a appris CIO Mag.

Ils représentent plus de 65 % des citoyens du monde, selon Western Union qui précise qu’ils ont un indice élevé dans de tels rôles dans les principaux pays : 63% aux États-Unis ; 67 % au Royaume-Uni ; 68% en France ; 70 % en Allemagne ; 62 % en Australie ; 58% aux EAU et 71% en Arabie saoudite.

« Lorsque le monde s’est arrêté, nos premiers intervenants et nos travailleurs essentiels ont continué à travailler », a déclaré Hikmet Ersek, Président et PDG de Western Union. « Ils ont continué à répondre présent, jour après jour, pour permettre à nos communautés et à nos économies de survivre. »

Western Union ajoute par ailleurs que la réduction des frais, valable avec le code de transfert THANKS2020, s’applique à toute transaction initiée dans la majorité des pays à capacité numérique, soit en ligne ou sur l’application de l’entreprise.

Cet hommage intervient un mois après l’élargissement des services de transfert d’argent numériques de Western Union, son segment d’activité connaissant la croissance la plus rapide en 2019, à plus de 75 pays. « Au vu du caractère indispensable des transferts d’argent pendant la crise du COVID-19, cette couverture de bout en bout permet à des millions de personnes de profiter de ces services numériques », explique l’entreprise de transfert d’argent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here