RDC : Enoch Ruberangabo joue une grosse carte dans les TIC

Enoch Ruberangabo Sebineza, vice-ministre des Postes et télécommunications en RDC.
Enoch Ruberangabo Sebineza, vice-ministre des Postes et télécommunications en RDC.

(Cio Mag) – Nommé vice-ministre des Postes et Télécommunications dans le gouvernement de cohésion nationale du Président Joseph Kabila, rendu public dans la nuit du dimanche 7 décembre dernier, Enoch Ruberangabo Sebineza ne sera évidemment pas le seul à bord de ce département ministériel qui joue un rôle transversal dans le progrès économique et social de la RD Congo. Agé de 56 ans, ce député et ancien président du conseil d’administration de la Société sidérurgique de Maluku (Kinshasa) doit composer avec le Secrétaire général du MLC, le parti de Jean-Pierre Bemba. Il s’agit notamment de Thomas Luhaka Losendjola. Désigné vice-Premier ministre et ministre des Postes, Télécommunications & Nouvelles technologies de l’information et de la communication (PT&NTIC) dans ce gouvernement, il est d’office le patron des télécoms en RDC. C’est dire que ce secteur sera désormais piloté par deux politiques (qui sont loin d’être des férus des TIC, quoique Thomas Luhaka Losendjola soit un habitué des médias). Dans ces conditions, c’est au vice-ministre des Postes et Télécommunications, Enoch Ruberangabo Sebineza, qu’il échoit d’assurer au quotidien la gouvernance des TIC en RDC. Pour obtenir des résultats probants, il lui faudra trouver l’alchimie qui lui permettra non seulement de travailler en harmonie avec Thomas Luhaka Losendjola mais surtout poursuivre l’œuvre entamée par son prédécesseur, Tryphon Kin Kiey Mulumba, muté au poste de ministre en charge des Relations avec le Parlement. C’est là que se joue, aujourd’hui, le devenir des télécommunications en RDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.