Cameroun : les nouveaux Dg de MTN et Orange s’imprègnent des dossiers chauds

(CIO MAG) – Après leur prise de fonction, Saim Yaksan et Frédéric Debord, respectivement directeur général de MTN et Orange au Cameroun, ont pris langue avec le directeur général de l’Agence de Régulation des télécommunications (ART), pour s’imprégner des dossiers qui les attendent. Parmi lesquels, la finalisation de la clause additionnelle de la convention de concession de Mtn Cameroon, les arriérés dus par Mtn Cameroon au régulateur télécoms, le déploiement d’un réseau urbain de fibre optique, le management des points d’atterrissage, l’amélioration de la  qualité de service et l’absence d’un cadre de coopération propice entre les opérateurs télécoms.

Autres dossiers importants, la perfection du processus d’identification des abonnés de Mtn Cameroon et l’assainissement de sa base de données d’abonnés. Saim Yaksan a, quant à lui, promis d’étudier tous ces dossiers en collaboration avec l’ART.

Pour sa part, Frédéric Debord, nouveau patron d’Orange Cameroun, qui a bien voulu se faire accompagner du Dg sortant de l’ART, a pris connaissance des dossiers  parmi lesquels, la relecture de la convention de concession d’Orange Cameroun et les défauts de qualité  de service, surtout en ce qui concerne la voix.

Le Dg de l’ART a invité ses hôtes au suivi des recommandations issues de l’audit sur la qualité de service commis par le ministère des Postes et Télécommunications.

Le nouveau Dg de MTN Cameroon, Saim Yaksan, depuis le 12 février, est à la tête de la filiale camerounaise de l’entreprise télécoms sud-africaine. Il va assurer l’intérim après l’annonce de la démission de Philisiwé Sibiya, intervenue le 19 décembre dernier. Le communiqué du conseil d’administration précise que le nouveau Dg par intérim « aura la responsabilité de maintenir MTN Cameroon sur la voie de la croissance et renforcer sa position de leader dans un  marché de télécommunications de plus en plus  compétitif ».

Saim Yaksan est un homme de la maison puisqu’avant sa nomination, il assurait les fonctions de directeur de la transformation au sein du groupe MTN. Il est titulaire d’un diplôme supérieur en management des affaires et du Diplom-kaufman obtenu à l’université de Cologne.

Le 14 février dernier, le conseil d’administration  a décidé de porter Frédéric Debord à la tête d’Orange Cameroun. Il succède à Mme Elisabeth Medou Badang arrivée en fin de mandat.  Celle qui a passé quatre années au perchoir d’Orange Cameroun reste néanmoins dans le groupe.  Elle va désormais officier au sein du comité de direction d’Orange MEA en qualité de directrice de  zone et porte-parole.

Le nouveau patron d’Orange Cameroun compte une expérience de plus  de 20 ans dans le secteur des télécommunications. Il vient du Koweit où il a travaillé comme responsable des opérations chez l’opérateur Ooredoo. Par ailleurs, Frédéric Debord n’en est pas à sa première expérience en Afrique, puisqu’il a opéré en Afrique du Nord. Il est également passé par l’Europe de l’Est et les Caraïbes.

Jean-Claude NOUBISSIE, Cameroun
jcnoubissie17@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here