Côte d’Ivoire : Microsoft décline sa stratégie pour la nouvelle année fiscale

0
1512
le directeur Windows Business de la division Afrique de l’Ouest, de l’Est, du Centre et des iles de l’Océan indien (Microsoft WECA & IOI).
le directeur Windows Business de la division Afrique de l’Ouest, de l’Est, du Centre et des iles de l’Océan indien (Microsoft WECA & IOI).
Rotomi Olumide, le directeur Windows Business de la division Afrique de l’Ouest, de l’Est, du Centre et des iles de l’Océan indien (Microsoft WECA & IOI).

La nouvelle année fiscale de Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre a démarré depuis le mois de juillet 2014. A en croire ses responsables, elle s’ouvre avec beaucoup de perspectives.

Rotomi Olumide, le directeur Windows Business de la division Afrique de l’Ouest, de l’Est, du Centre et des iles de l’Océan indien (Microsoft WECA & IOI), a animé, à Abidjan, une conférence de presse au cours de laquelle il a dévoilé la stratégie de Microsoft pour la nouvelle année fiscale qui s’est ouverte depuis juillet 2014.  C’était le vendredi 22 août dernier, au Bureau régional de Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre. Accompagné de Victoria N’Dee Uwadaka, responsable Communication et Sié Kambou, Partner Technology Strategist, Rotomi Olumide a fait savoir que l’éditeur de logiciels soutiendra le développement numérique en Afrique et particulièrement en Côte d’Ivoire, en permettant aux populations d’acquérir les terminaux Windows les mieux équipés aux prix les plus bas possibles. Ceci, grâce à un investissement réalisé en Chine pour produire, à moindre coût, des PC, lap top, Ipad, Iphones et Smartphones qui donneront aux Africains l’occasion de vivre les mêmes expériences utilisateur que celles des consommateurs des autres pays. Selon le conférencier, un investissement a été également fait dans le monde des développeurs ivoiriens en vue de bâtir un écosystème important avec des applications configurables sur l’ensemble des terminaux Windows. Au nombre des activités qui seront menées par Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre, au cours de cette année fiscale, il y a la campagne de lutte contre le piratage et la contrefaçon des logiciels. A cet effet, une caravane est programmée pour le mois d’octobre. Elle vient en appui à celle qui a avait été organisée le 26 avril 2014 mais qui n’avait pas permis de réduire suffisamment le taux de piratage dans le pays. C’est d’ailleurs pour quoi la prochaine campagne sera soutenue par une œuvre discographique, en finition, selon Victoria N’Dee Uwadaka, responsable Communication. Objectif de la caravane : informer les consommateurs sur les méfaits des logiciels piratés et limiter les marges de manœuvre des contrefacteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here