Cryptomonnaie : le Kenya reçoit le premier déploiement de la carte Akoin

(Cio Mag) – L’Akoin (AKN), la cryptomonnaie développée par l’artiste américain d’origine sénégalaise Akon, sera manipulée pour la première fois en Afrique depuis une carte connectée. L’opération se réalisera à Mwale Medical Technology City (MMTC), ville médicale et technologique située à l’ouest du kenya. L’annonce a été relayée le 17 février 2021 sur le site de Baanx, la première crypto banque mondiale et partenaire du projet.

Depuis l’année dernière la cryptomonnaie initiée par Akon et cofondée par le producteur de film américain Jon Karas ainsi que l’entrepreneure Lynn Liss fait grand bruit. Le Kenya sera le premier pays africain à expérimenter la carte qui y donne accès.

Elle sera principalement déployée auprès des résidents de la MMTC. Qui pourront « accéder aux paiements dans l’économie mondiale, ce qui est essentiel », a précisé la Baanx.

Pendant ce déploiement, il sera question de surveiller les transactions de la carte et l’utilisation de l’AKN dans toute la métropole. Laquelle devrait desservir 20.000 travailleurs d’ici la fin de l’année.

Ce déploiement vise également à « stimuler considérablement la reconnaissance des actifs numériques, la confiance et l’adoption généralisée ».

« Au sein de MMTC, nous nous concentrons actuellement sur les services publics, les factures et autres paiements en ligne et nous voulons faire évoluer l’écosystème jusqu’à 1,5 million de transactions par mois », a expliqué Lynn Liss, directrice des opérations et co-fondatrice d’Akoin.

La Baanx a optimisé cette carte afin que ses utilisateurs puissent dépenser l’AKN directement à partir de leur portefeuille numérique. Elle s’est associé aux fondateurs de l’Akoin pour « abaisser les barrières à l’entrée pour les actifs numériques dans leur ensemble». Mais aussi pour créer un ensemble d’outils pour « les non bancarisés dans le futur».

« De plus, les utilisateurs d’Akoin peuvent immédiatement convertir leurs actifs numériques en fiat (USD, EUR, GBP, etc.) et vice versa», a ajouté la crypto banque.

En dehors du Kenya, Akon prévoit une expansion dans le reste de l’Afrique, surtout à Akon City, sa ville futuriste d’une valeur de 6 milliards de dollars qu’il projette de construire au Sénégal.

Dans cette ville, il prévoit « des monnaies numériques qui flottent dans tout l’univers » et qui seront la nouvelle norme de négociation.

En sommes, « la carte Akoin est un élément clé de l’écosystème et contribuera à favoriser l’adoption et l’utilisation mondiales et fera simultanément partie du lancement plus large du portefeuille Akoin dans toute l’Afrique ».

Akon est convaincu que sa monnaie « transformera l’Afrique en fournissant une meilleure alternative monétaire et les outils pour que les entrepreneurs réussissent ».

Aurore Bonny

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here