Elisabeth Moreno annonce le lancement de la plateforme antidiscriminations

Confié au Défenseur des droits, la plateforme www.antidiscriminations.fr permettra – en lien avec les associations de lutte contre les discriminations – d’apporter une réponse efficace, rapide et gratuite à ces injustices individuelles qui minent le vivre ensemble et l’égalité des chances au sein de la société française.  

(Cio Mag) – Avec « antidiscriminations.fr », les personnes victimes ou témoins d’une discrimination, quels qu’en soient le motif (handicap, origine, sexe, âge, etc.) et le domaine (emploi, logement, accès à la santé, éducation, etc.), ont désormais les équipes juridiques du Défenseur des droits, à leur disposition via une ligne directe en toute confidentialité.

“Engagement du Président de la République, la nouvelle plateforme anti-discriminations que nous lançons aujourd’hui a vocation à lutter contre toutes les formes de discriminations à travers le déploiement de moyens humains et financiers sans précédent en France métropolitaine et ultramarine. Via un contact direct, le 39 28, ainsi qu’un tchat, cette nouvelle plateforme permettra d’apporter un conseil juridique, une orientation ainsi qu’un accompagnement adapté aux personnes discriminées”, indique Elisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, dans un communiqué reçu par CIO Mag.

Une plateforme multicanale

Cette solution, à laquelle les associations de lutte contre les discriminations sont associées autour du Défenseur des droits, permettra de répondre à un besoin pressant en matière d’accompagnement. Ainsi, la plateforme pourra orienter les victimes vers les associations les plus proches.

Cette nouvelle autorité administrative se constitue d’une équipe de juristes dédiée et des écoutants spécialistes en droit de la non-discrimination, en capacité d’écouter informer et accompagner de façon instantanée. Et ce par chat, par téléphone, via la plateforme web ou alors l’application disponible sur antidiscriminations.fr         

Zakaria Gallouch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *