L’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) abrite le SuperCalculateur le plus puissant du continent africain

Image d'illustration

(Cio Mag) – L’Université Mohammed VI Polytechnique a annoncé vendredi 19 février, l’inauguration de son nouveau Data Center, certifié Tier III et Tier IV par l’Uptime Institute. Intégrant le SuperCalculateur le plus puissant d’Afrique, sous le nom de l’« African Supercomputing Center », cette prouesse technologique positionne le Maroc dans le Top 100 mondial des centres intelligents.

Un pas dans l’implémentation des solutions Big Data

Situé au cœur de la Ville Verte de Benguerir et étalé sur une superficie de 2.000 m2, le SuperCalculateur a été développé en partenariat avec la prestigieuse université de Cambridge. La plateforme informatique de pointe occupe le 98e rang des superordinateurs les plus puissants au monde et hisse le Maroc à la 26e place mondiale et à la première place africaine, en termes de puissance de calcul. De quoi apporter des réponses efficientes aux différents challenges technologiques. Notamment en matière de souveraineté numérique, de sécurisation et de traitement des données exploitées.

Dans son mot d’ouverture lors de la cérémonie du lancement, M. Hicham El Habti, Président de l’UM6P a partagé les enjeux de la plateforme, qui se veut un pourvoyeur de solutions Big Data au service des différents secteurs. « Au-delà de l’objectif scientifique, notre volonté est avant tout d’apporter des réponses aux industries, aux populations et aux territoires. La Big Data représente une source inestimable pour nous éclairer sur la façon dont nous pouvons relever tous les défis qui se présentent dans un monde de plus en plus numérique », rapporte le site d’information le360.

Dotée d’une d’une capacité de trois millions de milliards d’opérations par seconde, le Data Center laisse entrevoir pour le Maroc et plus largement pour le Continent Africain l’opportunité de percer en matière de la recherche scientifique et l’innovation dans divers domaines. Notamment en agriculture, pour la La modélisation du génome des plantes africaines à protéger et la modélisation de données satellitaires en vue d’une meilleure gestion des terres agricoles. Par ailleurs, la plateforme permettra également de modéliser les données météorologiques en vue d’une meilleure intégration des énergies renouvelables dans le réseau électrique. Indique le communiqué de l’UM6P.

Lire aussi : La RAM et l’UM6P signent un partenariat de recherche et d’innovation et annoncent la création d’un « Digital Innovation Lab »

Un centre connecté aux différents enjeux scientifiques, économiques et industriels

Présent lors de la cérémonie de lancement, M. Saaïd Amzazi, Ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique s’est arrêté sur le rôle à jouer par ce SuperCalculateur qui « sera en mesure d’offrir une expertise en Modélisation-Simulation-Optimisation, pour accompagner les projets de recherche de nos universités et de nos industries », indique-t-il. De son côté, Moulay Hafid Elalamy, Ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie Verte et Numérique, a appuyé sur la vocation du Data Center et de l’African SuperComputing Center, pour répondre à des besoins exponentiels du secteur public et privé.

Pour rappel, l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) a été fondée en 2013, avec une orientation vers la recherche appliquée et l’innovation tournée vers l’Afrique. L’ambition étant de rayonner à l’échelle nationale, continentale et internationale, tout en s’attribuant un rôle majeur dans le succès de la stratégie du pacte pour l’émergence industrielle du royaume.

Zakaria Gallouch

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE