Mastercard en quête de cryptomonnaies stables

Illustration. Crédits, Dr

En 2021, Mastercard, l’entreprise américaine de systèmes de paiement donnera la possibilité à ses utilisateurs d’employer certaines cryptomonnaies. Cependant cette opération est conditionnée et les partenaires non désignés.

(Cio Mag) – Quoi de plus tendance en ce moment que les cryptomonnaies ? Nombreux sont ceux qui s’y lancent en l’acceptant comme mode de paiement. Mastercard rejoindra le mouvement comme l’ont précédemment fait Tesla, Paypal ou encore Visa. Ce, sans avoir précisé quelles pièces seront autorisées.

En décidant de « prendre en charge certaines cryptomonnaies directement sur son réseau »le groupe américain veut éviter aux commerçants et consommateurs d’avoir à convertir entre la cryptomonnaie et la monnaie traditionnelle pour faire des achats ».

La société se lancera dans cette possibilité en s’engageant « activement » avec les banques centrales du monde. Elle envisage de disposer éventuellement de nouvelles monnaies numériques afin d’élargir les moyens de paiements pour les clients.

Elle n’a pas spécifié quelles cryptomonnaies seront autorisées mais a exprimé le besoin de celles  « qui offrent fiabilité et sécurité ». La volatilité des cours de cryptomonnaies étant bien connue.

Michael Miebach, le directeur général de l’entreprise a énoncé cette problématique dans un entretien avec Bloomberg.

« La stabilité est finalement garantie par le concept d’une pièce stable parce qu’elle est adossée à un actif et c’est là que l’on en vient aux cryptomonnaies non adossées à des actifs », a-t-il dit. Pour lui, le manque de stabilité actuel et les fluctuations des prix rendent certaines monnaies inutilisables du point de vue du paiement.

Lire aussi » Future cryptomonnaie de Facebook : des élus américains en Suisse pour parler du projet

« En termes d’actifs, ce n’est pas un problème. Mais nous ne sommes pas une société d’investissement, nous sommes une société de paiement, nous garantissons le paiement d’un acheteur à un fournisseur », a-t-il rajouté.

Mastercard se dit  « très réfléchis sur les actifs » qu’elle soutient « sur la base » de ses principes « pour les devises numériques, qui se concentrent sur la protection des consommateurs et la conformité ».

«Nous sommes convaincus que pour que les monnaies numériques deviennent des instruments de paiement de confiance pour les consommateurs ou les entreprises, il est essentiel qu’elles offrent stabilité, conformité réglementaire et protection des consommateurs», avait déjà déclaré  Suman Hughes, la directrice de communications de Mastercard l’année dernière dans une interview.

Va pour les Stablecoins ?

Selon elle, pour que l’entreprise apporte son expérience  aux réseaux blockchain émergents et aux monnaies numériques cela se fait/fera ses principes. Soit  «assurer une protection solide des consommateurs, y compris la confidentialité et la sécurité des informations et des transactions des consommateurs; Offrir des conditions de concurrence équitables à toutes les parties prenantes, y compris, mais sans s’y limiter, les institutions financières, les commerçants et les opérateurs de réseaux mobiles pour contribuer et tirer parti des réseaux blockchain; et opérer en totale conformité avec toutes les lois et réglementations applicables, y compris celles applicables à la lutte contre le blanchiment d’argent, et en cohérence avec les systèmes économiques des pays dans lesquels le réseau opère».

Lire aussi » Cryptomonnaie : le Kenya reçoit le premier déploiement de la carte Akoin

Quelles cryptomonnaies répondent le mieux à ces exigences et seront choisies? Là est la question. Mais l’effectivité de l’affaire est également à voir.

Plusieurs observateurs misent déjà sur le stable coin, ce groupe de monnaies dont la valeur marchande est rattachée à une référence externe. Ce qui leur permet d’être indexées sur une devise comme le dollar américain ou sur le prix d’une marchandise telle que l’or.

Elles atteignent ainsi leur stabilité à travers la collatéralisation  ou à travers des mécanismes algorithmiques d’achat et de vente de l’actif de référence ou de ses dérivés.

Les stablecoins sont également connus pour leur traitement instantané et la sécurité ou la confidentialité des paiements.

Les plus populaires sont celles rattachées à des monnaies fiat ou au dollar parfois à l’instar du Tether rallié à la blockchain d’Ethereum sans spéculation.

Il existe également le groupe sans collatéraux, décentralisé avec le principe de l’offre et de la demande mais sans réelle garantie. Tandis que certaines sont adossées à d’autres cryptomonnaies et s’emploient hors du système bancaire traditionnel.

Aurore Bonny

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here