Nigéria : MainOne veut devenir le plus grand centre d’interconnexion de toute l’Afrique de l’Ouest grâce à l’Open-Connect

0
666
Funke Opeke, PDG de MainOne.

(CIO Mag) – Offrir le meilleur service d’interconnexion au Nigéria en donnant la possibilité aux clients de contourner le réseau Internet public pour se connecter directement aux partenaires Cloud et fournisseurs de SaaS via des connexions directes et sécurisées, telle est l’ambition de MainOne. La compagnie s’engage à atteindre cet objectif suite au partenariat conclu entre son centre de données MDXi et l’Internet Exchange Point of Nigeria (IXPN) en vue d’améliorer la circulation du transit national dans le pays. Le nouveau service à l’intention des opérateurs, des entreprises et des FAI baptisé « Open-Connect » entend faciliter et améliorer l’interconnexion, la collaboration et l’appareillage au sein du centre de données MDXi Lekki et l’interconnexion  Internet. En clair, cela devrait créer in fine, un environnement qui permettra aux clients de se connecter à plusieurs réseaux, nuages et fournisseurs de contenus tout en réduisant considérablement le coût des liaisons à divers fournisseurs, et en autorisant des prix compétitifs dans un environnement à libre accès sans opérateur.

Lire aussi Nigéria : MainOne, premier centre de données certifié SAP dans la région

« La croissance du trafic est un indicateur utile de la santé de l’écosystème d’Internet et permet de mesurer le développement de l’économie numérique. Ce nouveau service d’interconnexion pour les clients utilisant notre centre de données améliorera considérablement la croissance du trafic et la localisation du Nigéria, en procurant une latence réduite, une amélioration de la vitesse et une meilleure qualité des services aux utilisateurs finaux », a expliqué le PDG de MainOne, Funke Opeke, qui soutient que « cette solution permettra à davantage d’opérateurs de profiter des connexions de l’IXPN au sein du centre de données connecté de MainOne et améliorera le trafic Internet provenant de et destiné à n’importe quel réseau situé au Nigéria de rester dans le pays ». Grâce à ses liaisons d’échange Internet à Lagos, à Amsterdam, Londres et au Ghana et à plus de 50 points de présence répartis dans toute l’Afrique de l’Ouest, la société permet aux opérateurs et autres FAI ainsi qu’aux entreprises de toute taille d’augmenter rapidement et facilement l’empreinte de leur réseau sans avoir à consentir de lourds investissements pour des infrastructures supplémentaires.

Lire aussi Nigeria : MainOne ouvre un centre de données de MDX-i à Lekki, Lagos

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here