RDC : DRC Impact Angels annonce un co-financement de 80 000 USD dans ITOT Africa, une start-up spécialisée en EdTech

DRC Impact Angels, un club d’investissement opérant en République Démocratique du Congo (RDC) a annoncé, un co-financement de 80 000 dollars dans ITOT Africa, une start-up spécialisée en EdTech basée dans la ville de Lubumbashi, dans le sud-est du pays.

(Cio Mag) – C’est un deal qui permettra à la start-up spécialisée en edtech d’étendre ses activités. Ce co-financement, annoncé par DRC Impact Angels et mené par le fonds de subventions géré par ABAN dénommé Catalytic Africa, permettra à ITOT Africa d’ouvrir un nouveau bureau à Kolwezi, la première ville minière de la RDC.

Elargir l’offre digitale de la start-up

Ce financement vient renforcer l’engagement de la start-up dans sa mission de fournir des outils pédagogiques, des services et outils éducatifs numériques aux entreprises, mais pas que. ITOT Africa est soutenue par le centre d’innovation de Lubumbashi (Cinolu). A travers ce deal, la start-up va élargir son offre digitale à travers son produit phare « Okademy ». Ce dernier-né est une solution digitale de formation pour les entreprises et organisations non-gouvernementales en RDC.

Lire aussi : « Des mesures de rattrapage pour rétablir l’égalité entre les genres dans les TIC doivent être mises en place en Afrique »

Une bonne lancée pour la sphère EdTech

Ce deal est « la deuxième transaction edtech en 2023 au pays, après le remboursement de notes convertibles par une autre start-up edtech Schoolap pour un montant de 500 000 dollars en mars dernier », explique le communiqué. Il est également « le deuxième co-investissement réalisé par Catalytic Africa / ABAN en RDC Congo avec DRC Impact Angels », poursuit-il.

Pour le club d’investissement, ce co-financement est un nouveau pas franchi dans sa mission d’accompagnement des talents locaux. « Financer ITOT Africa et les accompagner dans leur expansion géographique à Kolwezi fait partie de notre thèse d’investissement fondamentale visant à soutenir des fondateurs congolais talentueux et à contribuer à leur croissance tant au niveau national qu’international », a déclaré Hannah Subayi Kamuanga, vice-présidente du club.  

En RDC, les start-up spécialisées en edtech sont à compter du bout des doigts. Celles qui existent font face généralement au manque de moyens. Cette nouvelle dynamique de levée de fonds pourrait aider ces jeunes pousses à accroître leurs scores dans les tours de table sur l’échiquier continental.

Lire aussi : https://cio-mag.com/retour-sur-les-succes-des-levees-de-fonds-des-start-ups-dafrique-en-2022/

Enock Bulonza

Journaliste spécialisé dans les TIC et la santé. Passionné par les technologies émergentes (IA,  développement full-stack et la blockchain, etc.). En tant que correspondant de Cio-Mag dans la région des Grands lacs africains, je suis chargé de couvrir les développements technologiques et de fournir des informations précises et pertinentes sur ces sujets.

View All Posts

Pin It on Pinterest