RDC : vers la numérisation du secteur cadastral

Le gouvernement congolais veut numériser le secteur cadastral. Il a signé par le truchement de son ministère des affaires foncières un accord avec la société luxembourgeoise eProseed pour la mise œuvre du projet portant sur la sécurisation des titres fonciers et immobiliers ainsi que la numérisation du cadastre.

(Cio Mag) – « e-Foncier », c’est le nom du projet portant sur la sécurisation des titres fonciers et immobiliers ainsi que la numérisation du cadastre en RD Congo. La signature de l’accord de sa mise en œuvre est intervenue ce 2 août à Kinshasa. Ce projet s’inscrit dans le cadre « du plan national du numérique, horizon 2025 ». Un programme visant à faire du numérique congolais, un levier d’intégration, de bonne gouvernance, de croissance économique et de progrès.

Numérisation de l’administration

A travers « e-Foncier », les autorités congolaises veulent moderniser le cadastrale dont l’administration est jusque-là analogique. Il s’agit d’une démarche visant à intégrer les supports numériques dans le mode de fonctionnement de ce secteur. A en croire Patrick Muyaya, ministre de la communication et médias, ce projet assurera « un partage sécurisé des documents entre les différentes administrations, et de lutter contre la fraude et les conflits abondants au niveau des affaires foncières depuis plusieurs années ».

Pour sa part, le ministre des affaires foncières, Molendo Sakombi a précisé que ce partenaire va permettre au gouvernement de construire « une tour du foncier, qui hébergera dès 2024, tous les services du ministère des affaires foncières, du secrétariat général et du futur centre national de la numérisation du cadastre de la RDC ». Notons que la sortie du premier titre numérisé et sécurisé est prévue en décembre dans la circonscription foncière de la Gombe à Kinshasa. Après cette étape, ce projet va s’étendre dans d’autres circonscriptions foncières du pays.

Enock Bulonza

Journaliste correspondant de Cio Mag en RDC.

View All Posts