Rwanda : signature d’un accord basé sur l’exploitation des données

De gauche à droite : Rica Rwigamba, Mastercard Foundation, Paula Ingabire, ministre des Technologies de l’information, de la communication et de l’innovation du Rwanda, et Doubell Chamberlain, directeur général et fondateur de Cenfri.

Le Ministère des Technologies de l’information et de la communication et de l’innovation, la société Cenfri et MasterCard ont signé ce 02 juin un accord pour le lancement d’un programme basé sur l’exploitation des données en vue de transformer l’économie numérique au Rwanda.

(Cio mag)- La signature de cet accord s’inscrit dans la vision du gouvernement rwandais pour le développement de l’économie numérique. Ce programme de trois ans va contribuer à la croissance de l’économie et à la création des opportunités d’emplois.

« Nous avons vu que les paiements numériques se multiplient et nous voulons développer ce secteur pour créer un flux sur le marché de l’emploi et de l’entrepreneuriat. Pour ce faire, nous avons besoin des informations sur les données qui permettront de prendre les décisions pour la mise en œuvre de ce programme », a déclaré Paula Ingabire, ministre des Technologies de l’information, de la communication et de l’innovation.

Lire aussi » Rwanda : Bâtir une économie fondée sur la connaissance et sur l’économie numérique

Ce programme ambitieux de trois ans est axé sur trois volets, dont la facilitation à l’accès aux données et l’analyse des tendances, le soutien aux applications des données aux actions politiques ainsi que l’accompagnement du personnel du secteur public dans l’utilisation des approches basées sur les données. « Nous sommes ravis de nous lancer dans cette aventure pour l’exploitation des données afin de construire une économie numérique florissante et inclusive », a fait savoir Doubell Chamberlain, directeur général et fondateur de Cenfri.

Pour cette première phase, ce programme – mis en œuvre par Cenfri en collaboration avec la société Science des données 71point4, la Banque nationale du Rwanda et l’Autorité rwandaise de règlementation des services publics – concentrera ses efforts sur les secteurs du commerce et d’agriculture.

Enock BULONZA

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE