Sécurité alimentaire : le Groupe OCP annonce l’augmentation de sa capacité de production de l’engrais

La volonté de l’OCP a augmenté sa capacité de production de l’engrais a été réitérée lors de la 14è édition de l’US Africa Business Summit. La rencontre tenue du 19 au 22 juillet à Marrakech au Maroc est organisée par le ‘’Corporate Council on Africa’’ avec pour thème : « construire l’avenir ensemble ».

(Cio mag) – Cet avenir passe par une agriculture durable, l’engagement au quotidien du Groupe OCP. Lors du panel d’ouverture de ce sommet, Iliass Elfali, directeur général de la stratégie d’entreprise et du développement durable du groupe OCP, est revenu sur la nécessité de trouver des solutions nécessaires au développement de l’agriculture en Afrique. Pour participer à relever les défis, l’OCP, a annoncé, par la voix d’Elfali que, pour « assurer la disponibilité et l’accessibilité financière des engrais, il prévoit d’augmenter la capacité de production de 1 million de tonnes supplémentaires cette année et de 3 millions l’an prochain ».

Ce faisant, l’OCP contribuera davantage à renforcer la sécurité alimentaire. Iliass Elfali a également profité de cette tribune pour rappeler le programme d’aide aux engrais annoncé récemment. Il consiste à « autonomiser les agriculteurs africains en apportant 550 kilotonnes d’engrais au continent ». Ce, avec des dons mais également la vente d’engrais à un prix réduit et donc accessible.

Cette initiative vise à permettre aux petits exploitants d’assurer le rôle important qui leur revient dans la production. « La transformation de l’agriculture ne peut se faire sans la contribution des petits exploitants agricoles », a fait observer le directeur général de la stratégie d’entreprise et du développement durable du groupe OCP.

La 14è édition de l’US Africa Business Summit a abordé la nécessité de construire un écosystème alimentaire durable. Là aussi, l’OCP a exposé son engagement lors d’un panel de haut niveau. Nada El Majdoub, vice-présidente exécutive d’OCP, en charge de la gestion de la performance a expliqué que les difficultés des petits exploitants se sont accentuées depuis la crise russo-ukrainienne. Elle a alors attiré l’attention sur les défis de l’industrie des engrais pour répondre à la demande à un coût abordable.

C’est donc dans ce contexte que Nada El Majdoub a appelé à se réjouir de l’engagement de l’OCP à continuer par garder son leadership sur ce marché et à faciliter l’accès à l’engrais aux agriculteurs du continent. Le groupe OCP reste le « plus grand producteur et exportateur de solutions d’engrais à base de phosphate », a-t-elle rappelé. Pour sortir l’agriculture africaine de ses difficultés, la vice-présidente exécutive d’OCP a invité le secteur public à faire du secteur sa priorité. «Ce serait suffisant pour trouver une solution», a-t-elle conclu.

Construire l’avenir ensemble, comme l’indique le thème du sommet, exige un engagement commun autour des enjeux de l’agriculture. Un message essentiel que l’OCP a une fois encore saisi l’occasion de passer à tout le continent africain.

A noter que cette 14è édition de l’US Africa Business Summit s’est tenu sous le patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Souleyman Tobias

Journaliste multimédia. L’Opendata, la transformation digitale et la cybersécurité retiennent particulièrement mon attention. Je suis correspondant de Cio mag au Togo.

View All Posts