Togo : le programme Novissi séduit des groupes de la finance et des télécoms

Crédit photo : AFD

Le programme Novissi visant à fournir des soutiens financiers mensuels aux personnes les plus vulnérables au Togo séduit Oragroup et Axian. Avec l’opérateur Togocom, ces firmes comptent tirer parti de la révolution des services financiers digitaux pour renforcer l’inclusion financière.

(CIO Mag) – Le programme Novissi consiste en des transferts d’argent réguliers aux personnes les plus vulnérables, et ceci tout au long de l’état d’urgence lors de la crise de la Covid-19. Depuis le lancement en avril 2020, il a permis de verser par mobile money plus de 11 milliards FCFA à 581.130 personnes dont 376.108 femmes. Par-dessus tout, il montre l’implication de l’Etat dans le développement de ce type de services, avec une régulation mise en place pour accompagner ces nouveaux challenges. Ce qui est de nature à rassurer les opérateurs économiques.

Dans le sillage de cette assistance monétaire accrue par une appétence des populations pour les services financiers digitalisés, les groupes panafricains Oragroup et Axian ont décidé d’un rapprochement, associant Togocom, pour offrir des services financiers sur mobiles, du nano-épargne en ligne, afin de renforcer l’inclusion financière.

Selon les sources de Cio Mag, la position d’Oragroup – au travers de sa filiale Orabank Togo – et de T-Money, le service de paiement mobile de Togocom, ont « naturellement » amené ces compagnies à se rapprocher sur une première expérience de collaboration. Togocom est le premier opérateur mobile sur ce territoire, et Orabank Togo, la première banque du pays en termes de part de marché. Le groupe y a par ailleurs son siège social.

Pénétration mobile

Au Togo, le taux de pénétration mobile est en hausse. La téléphonie mobile est adoptée par 83 % de la population, selon les données du ministère de l’économie numérique et de la transformation digitale. En plus, 21 % de la population ont un compte mobile money. Des arguments prometteurs pour l’inclusion financière.

Hormis les opérations de transfert d’argent, d’achat de vivres ou de paiement de factures, les services bancaires classiques comme l’épargne, le crédit et l’assurance sont encore loin de portée des clients non bancarisés.

« Il est temps pour eux d’accéder simplement à l’ensemble des services financiers leur permettant un développement rapide et vertueux de leurs activités », affirme notre source. A ses dires, Oragroup mise sur la collaboration avec Axian pour permettre à toute une frange de la population délaissée d’accéder à l’épargne et au micro-crédit, sans avoir à se déplacer. Présente dans six pays de l’océan indien et du continent africain, Axian a « une expérience avérée sur ce type de produits dans d’autres géographies ».

Anselme AKEKO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here